Nul doute, ça fait toujours plaisir de retrouver notre bon gros Shrek qui se voit, une nouvelle fois, pris dans des péripéties dignes d’un conte de fées. D’autant plus que ce nouvel épisode devrait clore les aventures du célèbre ogre vert.

Après un premier volet où Shrek apprenait à s’aimer, un second où il découvrait la vie de famille et un troisième où il assumait ses responsabilités de père et de mari, vient le quatrième épisode et, avec lui, la crise existentielle pour notre héros avec la question « Aurait-il pu mener une autre vie ? ».

Le tout reprenant les mêmes ingrédients que ses prédécesseurs – un humour décalé, une brochette de personnages délirants, beaucoup d’action et un grain de folie – pour un film d’animation 100% divertissement. Une jolie fin pour la saga de notre ami Shrek.

Images de « Shrek 4, il était une fin »

Synopsis de « Shrek 4, il était une fin »
Après avoir vaincu un méchant dragon, sauvé une belle princesse et le royaume de ses parents, que peut encore faire un ogre malodorant et mal léché ? Domestiqué, assagi, Shrek a perdu jusqu’à l’envie de rugir et regrette le bon vieux temps où il semait la terreur dans le royaume. Aujourd’hui, tel une idole déchue, il se contente de signer des autographes à tour de bras. Trop triste…
C’est alors que l’habile et sournois Tracassin lui propose un contrat. Shrek se retrouve soudain transporté dans un monde parallèle totalement déjanté où les ogres sont pourchassés, où Tracassin est roi, où Fiona et son bien-aimé ne se jamais rencontrés…
Shrek va-t-il réussir à déjouer le sortilège, à repasser de l’autre côté du miroir, à sauver ses amis, à retrouver son monde et reconquérir l’amour de sa vie ?

Fiche technique de « Shrek 4, il était une fin »
Date de sortie cinéma : 30 juin 2010
Réalisé par Mike Mitchell
Avec Mike Myers, Eddie Murphy, Cameron Diaz
Titre original : Shrek Forever After
Long-métrage américain
Genre : Animation, Comédie, Fantastique
Durée : 01h33min
Année de production : 2010
Distributeur : Paramount Pictures France

Bande-annonce de « Shrek 4, il était une fin »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here