Depuis une expérience désastreuse avec l’adaptation de son premier roman, Haruki Murakami avait jusqu’à récemment toujours refusé de céder les droits de ses livres au cinéma. Tran Anh Hung, le réalisateur de Cyclo et de L’odeur de la papaye verte, amoureux des romans de l’écrivain japonais depuis longtemps, a finalement obtenu son accord pour filmer La ballade de l’impossible.

Le pari était risqué et osé pour le cinéaste français d’origine vietnamienne. Mais que les fans de la première heure se rassurent, il s’agit ici d’une adaptation fidèle au roman puisque Murakami a lui-même validé le scénario ainsi que le montage final.

La Ballade de l’Impossible – Norwegian Wood est une œuvre poétique où la mélancolie et l’amour charnel s’imbriquent. Il y est question de revendications, de deuil, d’amours, de passions et de souffrances. On a des belles séquences sur le questionnement de l’adolescent en train de devenir adulte, des réflexions sur le verbe aimer ou sur la notion d’amitié. A cela, le réalisateur a su mettre à profit un directeur de la photo remarquable, Mark Lee Ping Bin qui a parfaitement réussi à restituer l’atmosphère du Japon des années 60 à travers une superbe qualité photo où l’envoutante B.O composée par Jonny Greenwood, le guitariste de Radiohead, se marie à la perfection. A cela, on pourra aussi signaler l’excellente prestation des comédiens dont Rinko Kikuchi (la Japonaise sourde en mal de repères dans Babel d’Alejandro González Inárritu) qui joue ici le rôle de Naoko.

Seul bémol et de taille, la durée excessive du film : plus de 130 minutes qui sont loin d’être expéditives. La Ballade de l’Impossible – Norwegian Wood reste tout de même un film à voir pour sa beauté et son esthétisme.

Photos de La Ballade de l’Impossible – Norwegian Wood

Synopsis de la La Ballade de l’Impossible – Norwegian Wood
Tokyo, fin des années 60. Kizuki, le meilleur ami de Watanabe, s’est suicidé. Watanabe quitte alors Kobe et s’installe à Tokyo pour commencer ses études universitaires. Alors qu’un peu partout, les étudiants se révoltent contre les institutions, la vie de Watanabe est, elle aussi, bouleversée quand il retrouve Naoko, ancienne petite amie de Kizuki. Fragile et repliée sur elle-même, Naoko n’a pas encore surmonté la mort de Kizuki. Watanabe et Naoko passent les dimanches ensemble et le soir de l’anniversaire des 20 ans de Naoko, ils font l’amour. Mais le lendemain, elle disparaît sans laisser de traces. Watanabe semble alors mettre sa vie en suspension depuis la perte inexplicable de ce premier amour. Lorsqu’enfin il reçoit une lettre de Naoko, il vient à peine de rencontrer Midori, belle, drôle et vive qui ne demande qu’à lui offrir son amour.

Fiche technique de La Ballade de l’Impossible – Norwegian Wood
Date de sortie cinéma : 4 mai 2011
Réalisé par Tran Anh Hung
Avec Kenichi Matsuyama, Rinko Kikuchi, Kiko Mizuhara
Titre original : Noruwei No More
Long-métrage japonais
Genre : Drame, Romance
Durée : 02h13min
Année de production : 2010
Distributeur : Pretty Pictures

Bande-annonce de La Ballade de l’Impossible – Norwegian Wood

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here