Le trio Bruckheimer-Turteltaub-Cage, déjà à l’origine des « Benjamin Gates », propose cette fois-ci un divertissement fantastique puisant dans un des plus célèbres symboles de la mythologie Disney : « L’apprenti sorcier ». A l’origine, un poème de Goethe mis en musique par Paul Dukas qui sera après un formidable court-métrage d’animation avec Mickey Mouse présent dans les deux volets de « Fantasia » (le premier sorti en 1940 et la suite en 1999).

Mais disons-le vite : le rapport avec les œuvres précédentes, titre mis à part, se borne à une courte scène où Dave Sutler, apprenti sorcier encore débutant, utilise ses pouvoirs afin d’accélérer le nettoyage de son laboratoire avec tous les ennuis que chacun sait. Avec son « L’Apprenti Sorcier », Jon Turteltaub nous propose un film entre une sorte de version alternative de « Harry Potter », une comédie pour nerds (Jay Baruchel, une belle idée de distribution) et des passages obligés truffés d’effets spéciaux « old school » menés à train d’enfer.

Sans aucune baisse de régime jusqu’à l’habituel final à la pyrotechnie exagérée, le film distille savamment un plaisir idiot mais roboratif, qui est fondamentalement celui du « cinoche » bien fait et intelligent, ce qui n’est pas si courant. Ajoutons que Nicolas Cage n’a pas été aussi crédible depuis des lustres, et que toute la distribution fait étonnamment bien son boulot.

De plus, alors que le cinéma américain nous abreuve régulièrement de films de super-héros (trilogies « X-Men » et « Spider-Man », « Iron Man », « Batman »…), « L’Apprenti Sorcier » fait un peu figure d’originalité en puisant dans les anciennes croyances et en mêlant magie et technique moderne.

Photos de « L’Apprenti Sorcier »

Synopsis de « L’Apprenti Sorcier »
Balthazar Blake est un grand sorcier vivant de nos jours à Manhattan. Il tente de défendre la ville contre son ennemi juré, Maxim Horvath. Balthazar ne pouvant y arriver seul, il engage alors – un peu malgré lui – Dave Stutler, un garçon apparemment ordinaire qui a pourtant un vrai potentiel, pour devenir son apprenti. Le sorcier donne à son apprenti réticent un cours express sur l’art et la science de la magie, et ensemble, ces deux associés improbables vont tenter de stopper les forces des ténèbres. Il faudra à Dave tout son courage, et même davantage, pour survivre à sa formation, sauver la ville et embrasser la fille qu’il aime…

Fiche technique de « L’Apprenti Sorcier »
Date de sortie cinéma : 11 août 2010
Réalisé par Jon Turteltaub
Avec Nicolas Cage, Jay Baruchel, Teresa Palmer, Alfred Molina, Monica Bellucci
Titre original : The Sorcerer’s Apprentice
Long-métrage américain
Genre : Fantastique, Drame
Durée : 01h45min
Année de production : 2010
Distributeur : Walt Disney Studios Motion Pictures France

Bande-annonce de « L’Apprenti Sorcier »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here