Alors que System of a Down est en vacances à durée indéterminée, son leader charismatique profite de la pause pour se consacrer plus énergiquement à ses projets personnels. Son premier album solo, Elect the dead, est déjà sorti le 23 octobre 2007, mais Serj Tankian ne compte pas s’arrêter là.

Le 9 mars dernier a vu le jour son nouvel opus Elect the Dead Symphony, enregistré en Nouvelle Zélande avec l’orchestre symphonique d’Auckland en mars 2009, et arrangé par le compositeur John Psathas. Il s’agit d’un album live reprenant 10 chansons du précédant disque solo (sauf les titres « The Unthinking Majority » et « Praise the Lord and Pass the Ammunition » qui ne sont pas inclus) ; deux morceaux de l’édition collector de Elect the Dead, à savoir « Falling Stars » et « Blue » ; et la chanson « Gate 21 » jamais sortie en studio. Notons que Elect The Dead Symphony est arrivé jusqu’à la 2ème place dans les charts de musique classique aux USA.

Le tracklisting de Elect the Dead Symphony :

serj-tankian-elect-the-dead-symphony

1. « Feed Us »
2. « Blue »
3. « Sky Is Over »
4. « Lie Lie Lie »
5. « Money »
6. « Baby »
7. « Gate 21 »
8. « The Charade »
9. « Honking Antelope »
10. « Saving Us »
11. « Elect the Dead »
12. « Falling Stars »
13. « Beethoven’s Cunt »
14. « Empty Walls »



Elect the Dead Symphony a également été livré en édition CD/DVD contenant les vidéos du spectacle et de sa préparation ainsi que des interviews et la version studio jamais sortie auparavant du titre « The Charade » que l’on peut entendre pendant le générique.

Voici deux extraits deElect the Dead Symphony qui ont fait surface sur la toile magique :

Serj Tankian – « The Charade »

Serj Tankian – « Elect the Dead »

Cette expérience live symphonique a semble-t-il inspiré Serj Tankian pour la création d’un deuxième album solo, dont il annonce déjà la sortie pour la fin de cet été. L’opus s’intitulera Imperfect Harmonies et est comme une progression naturelle à partir dudit live :

« La réalisation de ‘Elect the Dead Symphony’ m’a donné la confiance et les outils pour créer des pièces pour orchestre avec plus de confiance et d’efficacité qu’auparavant », explique Serj Tankian

Du coup, le chanteur nous promet un nouvel album beaucoup plus éclectique que son prédécesseur : le rock sera teinté d’éléments progressifs. On y retrouvera bien sûr de la batterie, de la basse et des guitare mais des sonorités électroniques et orchestrales seront toutefois au cœur du projet.

Pour ce qui est des thèmes abordés par Imperfect Harmonies, le musicien cite les domaines de la politique, l’environnement et la société en général. « C’est plus sombre et plus dense dans l’approche musicale ainsi qu’au niveau des paroles », ajoute-t-il. Vivement la sortie !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here