Le premier film original du studio Bones est sorti le 27 mai 2009.

Synopsis de « Sword of the Stranger »
L’histoire se déroule dans le Japon durant l’époque Sengoku (milieu du XVème siècle jusqu’au début du XVIIème), dans un période trouble de conflits permanents et de guerres civiles.
Poursuivi par des Mings venus de Chine, un jeune orphelin, Kotarô et son chien Tobimaru rencontrent un rônin, Nanashi (littéralement “Sans Nom”), hanté par les cauchemars de son passé et qui a juré de ne jamais retoucher à un sabre. Le samouraï accepte d’escorter le garçon en échange d’une pierre précieuse, mais peu à peu il va se lier d’amitié avec lui jusqu’à prendre son job comme un expiatoire des ses péchés antérieurs.
Pendant ce temps-là, Rarô, un guerrier blond aux yeux bleus travaillant pour les Mings semble plus motivé par la recherche d’un adversaire digne de ce nom que par l’enfant…

Critique de « Sword of the Stranger »
Véritable hommage à un genre ultra populaire en son temps mais qui aujourd’hui est en voie de disparition, Sword of the Stranger est un authentique chambara historique et violent à l’ancienne. Ce film d’animation a vraiment tout pour plaire, des beaux graphismes, des combats somptueux animés à merveille, et tout ça sur une histoire bien ficelée. Il faut le voir plusieurs fois afin d’en apprécier pleinement chaque minute, chaque visionnage permettant la découverte de détails qui enrichissent l’action et la réflexion. Une vraie réussite pour le studio Bones et son premier film original.
Film a voir surtout pour ceux qui sont fans de l’animation japonaise, mais aussi pour tout ceux qui veulent passer un bon moment devant un film qui en met plein la vue !

Photos de « Sword of the Stranger »

Fiche technique de « Sword of the Stranger »
Date de sortie : 27 Mai 2009
Réalisé par Masahiro Andô
Avec Yûki Chinen, Tomoya Nagase , Akio Ôtsuka
Film japonais.
Genre : Animation, Aventure
Durée : 1h 42min.
Année de production : 2007
Titre original : Sutorejia: Mukô hadan
Distribué par Beez Entertainment

Bande-annonce de « Sword of the Stranger »


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here