Le jeune réalisateur Julien Leclercq (« Chrysalis ») revient sur nos écrans avec un second long-métrage très ambitieux. En effet « L’Assaut » raconte l’histoire vraie de la prise d’otages du vol Air France 8969, vol d’Air France reliant Alger à Paris, par quatre islamistes algériens membres du Groupe islamique armé (GIA). La crise s’est déroulée entre le 24 et le 26 décembre 1994 et s’est soldée par la mort des quatre terroristes à Marseille lors de l’assaut du GIGN, et par celle de trois passagers, exécutés pour faire pression lors des négociations avec les gouvernements algérien puis français.

A mi chemin entre la fiction et le documentaire, ce film nous fait bien entendu penser au « Vol 93 » de Paul Greengrass et on se demande si cette tentative d’explosion d’avion sur Paris n’a pas inspiré les terroristes du 11 septembre. Techniquement la reconstitution est parfaite. Beau travail sur les décors, les costumes, les effets visuels et sonores. Le montage mélangeant les images réelles d’archives et celles du films est vraiment bien fait. Avec, enfin, une photo presque noir et blanc, sépia, qui donne une atmosphère bien particulière.

La mise en scène est absolument bluffante, rythmée, nerveuse, en parfaite adéquation avec les faits décrits. Le plus réussi reste ce sentiment très claustro, très réel qui nous fait sentir comme à l’intérieur de l’avion. Une tension permanente et un suspens à couper le souffle, même en connaissant le dénouement. Le seul reproche que l’on pourrait faire vient des scènes intimistes avec la famille du gendarme, beaucoup plus faibles voir inutiles, et celles dans les ministères français, beaucoup trop théâtrales.

Niveau acteur, le film s’est offert une belle équipe, mais pas de grands noms au générique, la star c’est l’évènement. Vincent Elbaz n’a jamais été un grand acteur, Mélanie Bernier a du mal à faire décoller sa carrière, tout comme Grégori Derangère d’ailleurs. Ils font tous leur boulot sans problème ici. Le plus impressionnant est Aymen Saïdi, dans le rôle du chef des terroristes, il s’en sort vraiment très bien.

Bref, malgré quelques défauts, « L’Assaut » reste un film coup de poing qu’il faut voir.

Photos de « L’Assaut »

Synopsis de « L’Assaut »
Samedi 24 décembre 1994.
Quatre terroristes du GIA prennent en otage à Alger l’Airbus A-300 d’Air France reliant la capitale algérienne à Paris et les 227 personnes présentes à bord. Personne ne connaît leurs intentions : ils sont armés et apparaissent extrêmement déterminés.
Les terroristes revendiquent la libération de leurs camarades d’armes et exigent le décollage immédiat de l’avion. Mais ce n’est finalement qu’après de longues négociations diplomatiques tendues entres les gouvernements français et algériens et l’exécution de 3 passagers que l’avion quitte l’aéroport d’Alger.
Nous sommes le lundi 26 décembre, il est 3h33 du matin, quand l’Airbus d’Air France atterrit à Marseille-Marignane.
Trois personnages, Thierry, un soldat du GIGN, Carole Jeanton, une technocrate ambitieuse et Yahia Abdallah, un Djihadiste déterminé sont au cœur de l’événement.
Leurs logiques vont s’affronter jusqu’au dénouement final.
Devant 21 millions de téléspectateurs, l’assaut du GIGN va mettre un terme à cette prise d’otage sans précédent dans l’histoire du terrorisme… mais annonciatrice des terribles évènements du 11 septembre 2001.

Fiche technique de « L’Assaut »
Date de sortie cinéma : 9 mars 2011
Réalisé par Julien Leclercq
Avec Vincent Elbaz, Gregori Derangère, Mélanie Bernier
Long-métrage français
Genre : Action, Policier
Durée : 01h30min
Année de production : 2010
Distributeur : Mars Distribution

Bande-annonce de « L’Assaut »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here