Quelle joie de découvrir enfin au cinéma, « Arrietty, le petit monde des chapardeurs », la nouvelle production des studios Ghibli. S’inspirant d’un conte anglais, avec le Maître Miyazaki au scénario mais pas aux commandes, le film est réalisé par Hiromasa Yonebayashi. L’artiste, qui a commencé sa carrière comme intervalliste sur « Princesse Mononoké », signe ici sa première réalisation. Et pour un premier film c’est très bien parti.

L’œuvre porte de façon évidente le sceau Ghibli : décors et personnages magnifiquement dessinés et précis, des graphismes qui nous entraînent immédiatement en terrain connu. Les verts mariés aux orangés ou aux roses des fleurs, la précision des cadres, les différences d’échelle, la profondeur de champ, la finesse des détails, tout concoure à la magie de l’ensemble.

Certes, moins barré que certains films de Miyazaki et très classique dans la forme, « Arrietty, le petit monde des chapardeurs » n’en demeure pas moins un voyage magique, capable de toucher les enfants et ceux, parmi les adultes, qui n’ont pas oublié l’enfant qui gambade en eux. Subtilité dans la narration, des personnages attachants, quelques touches d’humour, un peu d’émotion et d’aventure, voici les ingrédients qui nous tiennent en haleine et nous font passer un bon moment. Sans oublier les musiques, composées par la Française Cécile Corbel, superbes.

On regrettera peut-être qu’Arrietty ne comporte pas de véritable envolées lyriques ou de moments poignants. Mais une chose est sure, les Maîtres Miyazaki et Takahata peuvent déjà commencer à passer la main. La relève est assurée. Discret mais obstiné, Hiromasa Yonebayashi semble d’ailleurs avoir déjà convaincu son mentor Miyazaki, qui le qualifie de « premier réalisateur né et élevé au studio Ghibli ».

Nous vous proposons de visionner l’émission Catsuka sur Nolife (n°21) consacrée à « Arrietty le petit monde des chapardeurs ». Une interview d’Hiromasa Yonebayashi, accompagnée d’interventions de Cécile Corbel, et même d’Hayao Miyazaki via des séquences making-of qui enrobent le tout :

L’émission Catsuka sur Nolife spécial « Arrietty le petit monde des chapardeurs »

Synopsis de « Arrietty le petit monde des chapardeurs »
Dans la banlieue de Tokyo, sous le plancher d’une vieille maison perdue au cœur d’un immense jardin, la minuscule Arrietty vit en secret avec sa famille. Ce sont des Chapardeurs.
Arrietty connaît les règles : on n’emprunte que ce dont on a besoin, en tellement petite quantité que les habitants de la maison ne s’en aperçoivent pas. Plus important encore, on se méfie du chat, des rats, et interdiction absolue d’être vus par les humains sous peine d’être obligés de déménager et de perdre cet univers miniature fascinant fait d’objets détournés.
Arrietty sait tout cela. Pourtant, lorsqu’un jeune garçon, Sho, arrive à la maison pour se reposer avant une grave opération, elle sent que tout sera différent. Entre la jeune fille et celui qu’elle voit comme un géant, commence une aventure et une amitié que personne ne pourra oublier…

Images de « Arrietty le petit monde des chapardeurs »

Fiche technique de « Arrietty le petit monde des chapardeurs »
Date de sortie cinéma : 12 janvier 2011
Réalisé par Hiromasa Yonebayashi
Avec Mirai Shida, Ryunosuke Kamiki, Kirin Kiki
Titre original : Karigurashi no Arrietty
Long-métrage japonais
Genre : Animation, Fantastique
Durée : 01h34min Année de production : 2010
Distributeur : The Walt Disney Company France

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here