Avec « Achille et la tortue » Takeshi Kitano signe le dernier volet d’une trilogie introspective sur l’art et la condition de l’artiste.

Après « Takeshi’s », film centré sur le personnage de Beat Takeshi, star du petit et du grand écran avec lequel il a construit sa notoriété au Japon, et « Glory to the Filmmaker », portrait d’un réalisateur en bout de course, s’essayant à tous les genres dans l’espoir de faire un succès commercial, le cinéaste japonais s’inspire de son activité de peintre pour créer son nouvel opus.

« Achille et la tortue » se présente tel un triptyque : trois périodes phares de la vie de Machisu, un peintre en quête éperdue de reconnaissance, mais malmené par la vie. Son existence est marquée par des désillusions en série et surtout par la mort, omniprésente, le plus souvent violente…

Très pessimiste, le film est aussi une merveille d’humour noir, très politiquement incorrecte, teintée de poésie et riche de symboles. Certes, c’est un cinéma assez ‘lent’ aux dialogues réduits à l’essentiel, ce qui pourrait repousser plus d’un. Mais ce long-métrage est avant tout un grand tableau devant lequel on s’arrête, on regarde intrigué et on fini par plonger. Surprenant et émouvant, il est réalisé avec maitrise et la photographie est très soignée. Les admirateurs de Kitano ne voudront le rater sous aucun prétexte.

Photos de « Achille et la tortue »

Fiche technique de « Achille et la tortue »
Date de sortie cinéma : 10 mars 2010
Réalisé par Takeshi Kitano
Avec Takeshi Kitano, Kanako Higuchi, Yurei Yanagi
Titre original : Achilles and the tortoise
Long-métrage japonais
Genre Comédie
Durée 1h59 min
Année de production : 2008
Distributeur : Océan Films

Bande-annonce de « Achille et la tortue »

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here