Avec de la grandeur mais sans grandiloquence, Alexandro Amenábar nous offre ici une fresque tout à la fois historique, scientifique et philosophique. Un curieux péplum où l’on assiste à de violents conflits religieux entre chrétiens, païens et anciens déistes, qu’une jeune et belle astronome aux idées avancées ne pourra juguler.

Le tout développé sur un fond d’histoire d’amour. La petite histoire dans l’Histoire, qui réunit Hypathie, une philosophe astronome opiniâtre, Oreste, son esclave et futur chrétien affranchi, et Davus, son élève et futur préfet, dans un triangle amoureux – un jeu terrible et émouvant entre amour et haine, liberté et servitude, pensée et sentiment.

Pourtant il ne faut pas espérer trouver dans « Agora » un péplum à la « Gladiator ». Amenábar n’est pas Ridley Scott, et les scènes d’action ne sont clairement pas le point fort ni le centre de ce film.

Le mérite du long-métrage est d’envoyer un message sur l’intolérance et le fanatisme religieux, facilement transposable à notre actualité quotidienne. Le seul refuge est représenté par cette immense bibliothèque, regroupement de tous les travaux scientifiques : une métaphore de la raison en opposition au fanatisme.

On n’en regrette pas moins une certaine longueur et lourdeur de la mise en scène. Cela dit, la grande qualité visuelle ainsi que les prestations pleines de ferveur des acteurs font de cette production un film intéressant à voir.

Photos d' »Agora »

Synopsis d' »Agora »
Dans l’Egypte ancienne, en plein déclin de l’empire romain, la philosophe et scientifique Hypatie tente de préserver les connaissances accumulées depuis des siècles au beau milieu des guerres de religion qui font rage.

Fiche technique d' »Agora »
Date de sortie cinéma : 6 janvier 2010
Réalisé par Alejandro Amenábar
Avec Rachel Weisz, Max Minghella, Oscar Isaac
Long-métrage américain, espagnol
Genre : Drame, Aventure, Historique
Durée : 2h06 min
Année de production : 2008
Distributeur : Mars Distribution

Bande-annonce d' »Agora »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here