C’est la troisième fois que le romancier Wolf Haas, le réalisateur Wolfgang Murnberger et l’acteur Josef Hader portent à l’écran les aventures du détective Simon Brenner.

Après « Vienne la mort » (2000) et « Silentium! » (2006), « Der Knochenmann » (littéralement « l’homme squelette » ou « la Mort ») marque le retour du détective privé aux yeux du chien battu par la vie, pas rasé, cigarette sur cigarette. Encore une fois l’intrigue est superbement menée, les rebondissements nombreux, les personnages déjantés à souhait et la réalisation très inventive.

« Bienvenue à Cadavres-Les-Bains » se situe entre le policier très noir, la comédie déjantée et le film d’horreur sanglant. « Mon film est inclassable », insiste le réalisateur. Et en effet, en faisant la part belle à l’humour macabre, aux émotions fortes et aux grands sentiments, le cinéaste mêle les genres avec délice. Pour le plus grand plaisir des spectateurs !

Photos de « Bienvenue à Cadavres-Les-Bains »

Synopsis de « Bienvenue à Cadavres-Les-Bains »
Brenner, un détective privé à la mauvaise humeur fort sympathique, part à la recherche du peintre Horvarth, un mauvais payeur, poursuivi par la société de leasing qui lui loue sa voiture. Notre héros retrouve sa trace dans une auberge, tenue par Löschenkohl, perdue au fin fond de la campagne autrichienne. Sitôt débarqué, Brenner se voit confier par le fils de l’aubergiste une tout autre enquête. Début d’une descente dans un enfer bien saignant où des ébats amoureux, des règlements de comptes œdipiens, des stratagèmes crapuleux et des meurtres viennent assaisonner les journées des personnages loufoques, qui gravitent autour du restaurant enneigé.

Fiche technique de « Bienvenue à Cadavres-Les-Bains »
Date de sortie : 02 Septembre 2009
Réalisé par Wolfgang Murnberger
Avec Josef Bierbichler, Josef Hader, Simon Schwarz
Film autrichien.
Genre : Policier, Thriller
Durée : 2h 4min.
Année de production : 2008
Titre original : Der Knochenmann
Distribué par MK2 Diffusion

Bande-annonce de « Bienvenue à Cadavres-Les-Bains »


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here