Le réalisateur de la superbe trilogie « Pusher » nous met une nouvelle fois K.O. « Bronson », son nouveau film, est acclamé par la presse comme le nouvel « Orange mécanique » (Stanley Kubrick) ou un futur film culte. Et on n’est pas loin de la vérité.

« Bronson » est un sacré film. Le réalisateur jongle entre noirceur, austérité et humour. Visuellement magnifique, d’une rare violence (plus psychologique que physique, aussi paradoxale que cela puisse l’être), le long métrage est d’une mise en scène très efficace. Un vrai coup de poing.

Le film est porté par l’incroyable performance du méconnaissable Tom Hardy (« Rock’NRolla ») : ses mimiques sont hallucinantes, et son jeu sublime. Il plonge dans la tête d’un esprit dont le fonctionnement on n’arrive pas à comprendre réellement. A part sur quelques points : il veut être connu et la violence est le domaine dans lequel il excelle. Donc il se lance dedans et utilise la prison comme un moyen d’arriver à ses fins (même s’il y reste enchaîné).

Photos de « Bronson »

« Bronson » est un biopic assez impressionnant. D’ailleurs la vie de Michael Peterson a vraiment tout d’un film. Issu du monde ouvrier et peu éduqué, il avait un rêve : devenir une célébrité et voir sa tête à la une des journaux. En 1974, à 19 ans, il tente de braquer un bureau de poste avec un fusil à canon scié qu’il a lui-même bricolé. Son butin s’élève à 26,18 £, mais interpellé, il est d’abord condamné à 7 ans de prison.

Or Michael Peterson est toujours en prison à ce jour : il a passé 34 ans en maison d’arrêt dont 30 en isolement cellulaire. en cumulant les peines successives il a été finalement condamné à la réclusion perpétuelle.

Ce film est le portrait d’un homme que la prison a rendu sauvage. Il sera l’auteur de violences multiples sur ses voisins de cellule ou sur le personnel de sécurité et d’une douzaine de prise d’otage, dont un professeur d’art qui avait critiqué son travail, une prise d’otage de preneurs d’otage, et même une prise d’otage dont la rançon s’élevait à une poupée gonflable et deux tasses de thé.

Mais en devenant incontrôlable ce « professionnel » de la détention est parvenu à devenir une star des médias britanniques, relayant ses coups d’éclat.

Aujourd’hui prisonnier de catégorie A, au quartier de haute-sécurité de Wakefield, il peint des tableaux, soutient des œuvres de charité, mais a surtout écrit 13 livres dont Solitary Fitness une méthode de musculation en espace réduit, des poèmes, une pièce de théâtre ou un guide des prison The Good Prison Guide :
« C’est dans la prison anglaise de Hull que l’on peut déguster la meilleure tarte à la mélasse, mais pour trouver le meilleur curry de boeuf de toutes les cantines carcérales britanniques, c’est à Long Lartin dans le Worcestershire qu’il faut se rendre ».

Sans doute « Bronson » est l’un des films des plus intéressants de cet été. Une perle rare. A voir absolument.

Bande-annonce de « Bronson »


Fiche technique de « Bronson »
Date de sortie : 15 Juillet 2009
Réalisé par Nicolas Winding Refn
Avec Tom Hardy, Matt King, James Lance
Film britannique.
Genre : Biopic, Thriller
Durée : 1h 32min.
Année de production : 2009
Interdit aux moins de 12 ans
Distribué par Le Pacte

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here