A Scanner Darkly


Keanu Reeves ne fait pas que des merdes. Par exemple, si on remplace l’intégralité de son jeu d’acteur par des dessins, enlevant par ce biais une grande partie de ses défauts, on peut avoir quelques chose d’intéressant.

Le film est tourné puis transformé en un dessin animé des plus étranges qui rends une ambiance particulièrement réussie pour notre histoire, celle d’un groupe de drogués qui ont facilement des hallucinations démentes.

A voir pour ses moments de délires (les héros se demandent s’ils doivent vendre la maison en y vantant sa contenance en drogue, parce qu’ils ont trouvé la porte ouverte… Je vous laisse découvrir le cheminement), et son étrange animation.







Un film avec Keanu sans Keanu tout perdu dans une salle d’interrogation, n’est pas un vrai film avec Keanu.

2 réflexions au sujet de « A Scanner Darkly »

  1. Encore un interrogatoire pour Keanu Reaves ?
    Y doit avoir un magnétisme spécial pour ce genre de scènes…

    Troy

  2. ils se sont tappé des délires surtout pour la blouse qui change de visage des gens tout le temps

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *