A Hollywood, ce n’est pas le contenu d’un film qui intéresse en premier lieu ses producteurs, si c’était le cas, il n’y aurait pas de différence entre les films français d’auteur et « Batman : The Dark Knight ». Non à Hollywood ce qui prime avant tout c’est le marketing du film. La phrase qui revient toujours à l’oreille lorsqu’on discute sur une grosse production américaine c’est « How Bankable this Movie Is ? » traduction : « Combien de cash va rapporter ce film ? »

Hancock ou comment le marketing peut faire et défaire un film

Je sais, n’en déplaise à certains, l’industrie du film comme dans tout autre secteur économique se doit de rendre des comptes à ses financiers. De fait, savoir vendre son produit, avoir un bon marketing, fait partie intégrante de la préparation, de la réalisation et de la promotion d’un film.

Le marketing est donc un acteur caché, méprisé par la majorité des spectateurs du vieux continent, mais ô combien important dans le succès ou l’échec d’un film, outre atlantique. Pourquoi je vous parle de tout cela ? J’ai eu le plaisir de regarder Hancock et ce film illustre très bien cet état de fait.

Soyons clair, Hancock est un blockbuster moyen, que l’on oubliera rapidement, mais son script est véritablement à chier!! On comprend ce qu’a voulu faire l’auteur mais celui-ci n’a visiblement pas eu le temps ni l’argent nécessaire pour structurer son histoire. Devant un tel gâchis, dans un film européen, on aurait gentiment fait comprendre à l’auteur qu’il devait revoir son scénario. Ici, visiblement on n’en avait ni l’envie, ni le temps, alors qu’est-ce qu’on a fait ? On a essayé de rendre une merde bankable.

Comment ? En transformant un scénario de série Z en un blockbuster 😀 . L’équipe de Twivi a réussi à récupérer la synthèse commentée de la dernière réunion marketing avant le lancement du projet Hancock (si si, on vous jure, un document top secret 😉 :

1) On a trouvé une star pour le film, Will Smith : Will est une machine de marketing à lui tout seul. Tout ce qu’il touche de près ou de loin se transforme en or. Will Smith est l’acteur le plus bankable de la planète à l’heure actuelle. Les femmes, les hommes, les enfants, les chiens (sans doute 😀 ) adorent Will Smith. Si Will Smith avait été choisi pour interprété Goku, Dragon Ball aurait était un bien meilleur film, oui c’est ça le vrai pouvoir de Will Smith 😉

Hancock ou comment le marketing peut faire et défaire un film

2) Pour donner la réplique à Will, il faut une femme, belle, en vue, et qui attirera tout adulte (homme et femme) qui a honte de dire qu’il va voir le film parce qu’il y a Will Smith dedans. On a pensé à Charlize Theron et elle fait parfaitement l’affaire. Elle est belle, agréable à voir et a reçu un Oscar. De plus, elle est d’accord pour ne pas voler la vedette à Will…

3) N’oublions pas que les spectateurs doivent, au moins, s’identifier à l’un des personnages principaux, il faut donc un « type normal » auquel on se réfèrera à travers certains de ses traits de caractères et par son action et/ou inaction. Pour cela on a besoin d’un acteur relativement inconnu du grand public mais qui inspire de la sympathie. Nous avons pensé à Jason Bateman, autre avantage de notre choix, il ne demandera pas beaucoup d’argent.

4) Ce sera un film grand public, il nous faut donc un enfant pour que toute la famille aille voir ce film…les mères et les enfants adorent voir des enfants tous mignons, tous beaux au cinéma. Il y aura donc un enfant, inconnu de préférence ( toujours pour des raisons financiers). Et si en plus il joue bien, ça ne peut être que bénéfique pour le film.

5) Will Smith, dans un blockbuster en été c’est du déjà vu donc on va rajouter quelque chose de neuf, de nouveau… la proposition retenue est de faire de Will Smith un super héros.

6) Dernière phrase de la réunion marketing : « Ah oui, j’allais oublier, arrangez-vous pour que le script s’inscrive dans le résultat de notre réunion!! ».

Hancock ou comment le marketing peut faire et défaire un film

Et voila vous savez tout sur Hancock. Comme vous venez de le remarquer, on s’en fout du script et de fait Hancock a facilement engrangé des centaines de millions de dollars de recettes. Et, au passage, cela a permis à Will Smith d’être le SEUL acteur en activité avec 10 films consécutifs à plus de 100 millions de Dollars de revenus via la vente de tickets de cinéma, uniquement.

Hancock est un blockbuster, pas moins et hélas, diront certains, pas plus. Ce qui m’ennuie moi, ce n’est pas que Hancock possède tous les défauts et toutes les qualités des blockbusters, non, mais c’est que le scénario est tellement bâclé, que je ne peux m’empêcher de penser qu’avec un peu plus de structuration et de cohésion voila un film qui aurait pu faire un véritable carton. Si le but est de rentabiliser, alors rentabilisez correctement vos investissements, messieurs les producteurs 😀 .

En regardant Hancock j’ai eu l’impression de regarder 2 épisodes d’une série américaine qui se nommerait Hancock, tellement les 45 premières minutes du film n’ont strictement RIEN à voir avec les 45 dernières minutes. A ce niveau ce n’est pas la faute des acteurs, ce n’est pas un problème du script, non, c’est bel est bien un problème de marketing et ça, c’est mal 😀 .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here