Pour quelques billets les jours de pluie, je vais replacer ici les critiques de films que j’ai faites sur mon blog, qui ont plus leur place ici.
Le premier fera référence au film cité hier, puisqu’il s’agit de celui dont le concept a été pompé.

Un poster qui annonce bien la couleur

Avant même qu’il sorte en France en grandes pompes, le film en DivX sous-titré anglais se passait déjà de mains en mains chez les geeks et otakus.
Je m’étais jeté au quartier chinois et ai acheté le DVD chinois donc, avec sous-titres anglais, fautes et angrich incluses. Mais las! Je n’ai plus revu ce magnifique DVD après l’avoir prêté à quelqu’un il y a des années de cela.

Donc ce DVD à 4 euros 99, avec VF uniquement, fit ma joie. Nous parlerons du film puis de cette VF.

L’histoire de ce film admirable est simple : une équipe de sept frères loseurs pour la plupart mais ayant chacun maîtrisé un art de combat Shaolin forme une équipe de foot, et s’en va gagner la coupe du monde (en VF, mais sûrement juste de Chine en VO).
Pour les grands fans du dessin animé Olive et Tom (Captain Tsubasa en japonais), ce sera un plaisir que de voir cette adaptation live : tout y est. Les terrains qui font des kilomètres, les joueurs qui sautent sur plusieurs mètres de hauteur, les ballons déformés… Il ne manque que l’insupportable présentateur qui peut aligner 17 phrases de commentaires pendant la seconde de ralentit où le ballon fonce vers les cages.

Un humour potache prêt à partir dans tous les délires, et des super pouvoirs à bout de ballon, c’est là la recette d’un film réussi.
Franchement, j’adore les scènes où les personnages utilisent leurs « super pouvoirs » pour faire des choses les plus anodines comme se passer une marmite, faire du pain, shooter un ballon, faire un créneau en voiture 🙂 Avec option feu dans les yeux.

Aucun règle n'interdit de garder le ballon sur la tête ? Va tacler ça maintenant ! Un moine Shaolin médite sur le terrain. Le joueur est-il sur l'herbe, ou l'herbe est-elle sous le joueur ?

Pour la version française maintenant. Certaines scènes ont été censurées. Je pense en fait que ce sont les scènes qui, censées faire rire, on produit un gros blanc chez les spectateurs européens.
En effet il y a pas mal de gags basés sur l’humiliation. Par exemple un personnage qui n’hésite pas à s’écraser aux pieds d’un autres pour lui frotter les chaussures, ou lui servir de marche-pied. Ca n’a pas du très bien passer et être viré, ce n’est pas plus grave. Une autre scène un peu plus longue où les héros se moquent de la laideur d’une fille effectivement… laide, a été virée également, ce qui se comprend parce que je l’ai trouvée franchement lourde et méchante.

La machine infernale !!! (comprenne qui pourra)Une autre scène qui avait été viré dans l’une des versions que j’avais il y a longtemps (je ne sais plus si c’était le DVD chinois ou le divx), et qui a été laissée dans le DVD français mais tronçonnée, c’est celle de la chorégraphie « improvisée ».

C’était l’une de mes scènes préférées. Le héros drague une fille en chantant très très fort et en public pour elle, ce qui la gène beaucoup. Elle lui demande de se taire lorsqu’un passant l’arrête, disant que la chanson est un moyen fort pour exprimer ses sentiments, et qu’il admire le courage de cet homme. Motivé, il se mets également à chanter.
Un commerçant pas loin, voit ces deux chanteurs et est illuminé. Il pense « j’ai toujours voulu être danseur mais je n’ai pas le physique (note: c’est grave vrai ^^), mais ces mauvais chanteurs ne se donnent pas ce genre de limite (phrase très approximative et totalement fausse) ». Apparaît alors une flamme dans ses yeux (vraiment), il jette son tablier et se mets à danser dans la rue, son bide se dandinant à l’air.
A la vue de ses trois gugusse, les autres passants sont interloqués, mais chez certains, la flamme s’allume dans leurs yeux, et un groupe se forme, ils se mettent alors tous à danser une chorégraphie à la Thriller !

Cette scène a été entièrement virée dans certaines versions, et dans mon DVD, quelques courts passages ont étés coupés.
La voici ici en chinois, commençant sur le commerçant qui remarque le deuxième chanteur, qui dansouille débilement.
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=23G-mBsMzys[/youtube]

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here