« Démineurs » ou la guerre comme un jeu vidéo grandeur nature

Kathryn Bigelow, la réalisatrice la plus musclée de Hollywood, l’une des rares femmes metteurs en scène de films d’action aux USA (« Strange Days », «  »Point Break », « Aux frontières de l’aube », « Blue Steel », « K 19 », c’est elle) a superbement réussi son retour.

Elle a produit « Démineurs » de manière totalement indépendante et a mis plusieurs années à le monter pour enfin nous livrer un film de guerre coup de poing, intelligent et habile.

Malgré un scénario presque inexistant qui laisse la place à un ensemble de situations qui s’enchaînent, le film explore minutieusement une facette peu commune de la guerre en Irak. Hors du contexte politique brûlant et sans jamais chercher à prendre position, Kathryn Bigelow montre juste le quotidien d’un escadron américain en Irak, des soldats dont la mission est principalement de désamorcer des bombes. Grâce à sa façon de filmer (plusieurs scènes ont été tournées caméra à l’épaule), elle nous plonge complètement dans l’action, le suspense est intense, on est pris sur le vif du sujet.

Photo de « Démineurs »

« Démineurs » montre ainsi la guerre comme un jeu vidéo grandeur nature où les hommes finissent par prendre un plaisir maladif à jouer avec leur vie. « La guerre est une drogue », annonce un carton au début du film. Une thèse démontrée en centrant l’action sur un soldat accro à son nouveau métier. Et l’acteur Jeremy Renner est tout simplement bluffant en toxicomane de l’adrénaline.

James Cameron, l’ex-mari de Kathryn Bigelow, a déclaré à propos de « Démineurs » : « Ça pourrait devenir le « Platoon » de la Guerre en Irak ». Et il s’y connaît lui.

A voir obligatoirement !

Fiche technique de « Démineurs »
Date de sortie : 23 Septembre 2009
Réalisé par Kathryn Bigelow
Avec Jeremy Renner, Anthony Mackie, Brian Geraghty
Film américain.
Genre : Guerre, Drame, Action
Durée : 2h 4min.
Année de production : 2008
Titre original : The Hurt Locker
Distribué par SND

Bande-annonce de « Démineurs »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *