Le 6 n’est pas pour tout de suite (Juillet 2009), mais je vais quand même relancer le sujet avec un rappel sur le 5.

Comment dire ?… Comme dans les autres (à l’exception du 3) il y a de nombreux lourds défauts dans le film.
A commencer par vouloir adapter un bouquin en film. En effet, le 3 était le seul à s’inspirer du livre pour faire un film. Les autres cherchent à retraduire le livre en film, et ça rate. Parce que les livres sont longs, se passent sur un an, et fourmillent de nombreuses sous-histoires qu’on ne peut pas montrer dans un film, même de deux heures et demi.

Du coup le film référence pleins de détails sans les expliquer, bâcle ou rate des scènes pour qu’elles soient courtes, et bien sûr ne peut s’empêcher d’en ajouter de son cru, inutiles et mauvaises. (le combat de Harry contre le dragon dans le film précédent était gravement affligeant et pas crédible).

Alors ce film n’est pas une daube complète quand même.
Dolorès Umbrage est fortement réussie dans son rôle de la personne la plus irritante, la plus immonde de la Terre. Dès son introduction, on avait envie de la tuer avec une petite cuillère (parce que ça fait plus mal !)
Bref, pas mal de choses réussies. Des scènes bien menées etc.

Mais tellement d’autres trucs énervants ! A commencer par le plus incroyablement évident que je n’y ai pensé qu’après être sorti de la salle…
L’ordre du Phénix, censé être au centre de l’histoire… n’apparaît que quelques minutes à l’écran dans tout le film ! En effet on le voit au début, on survole un peu son intérêt, et puis on ne le voit plus du tout !!!!
N’est-il pas dans le titre ? Ils se sont concentré sur Umbrage, ce qui n’est pas un mal, mais y’a comme un oubli 😉

En bref, préférez le livre.

1 COMMENT

  1. Ah la référence au prince des voleurs dans cet article me fait rebondir sur mon personnage de la série préféré : Rogue.
    Vraiment très bien joué en plus dans le film.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here