Groupe : Faith No More
formé en : 1981
membres :
– John Hudson (Guitare)
– Mike Bordin (Batterie)
– Mike Patton (Chant)
– Roddy Bottum (Guitare & Clavier)
– Billy Gould (Basse)
 
L’origine de Faith No More remonte à 1981, à San Francisco pour être précis. A cette époque, Billy Gould (basse), Mike "Puffy" Bordin (batterie), Wade Worthington (clavier) et Mike "The Man" Morris (chant et guitare) créent le groupe Sharp Young Men, qui sera vite renommé en Faith No Man. Le groupe fraîchement formé sort un single intitulé "Quiet in Heaven", mais rapidement, des problèmes de personnel interviennent : Wade Worthington est ainsi rapidement remplacé par le claviériste Roddy Bottum, alors que Mike "The Man" Morris est tout bonnement viré du groupe. Le combo change alors une deuxième fois de nom, et de manière définitive, pour s’appeler Faith No More. Plusieurs chanteurs se succèdent alors au sein de la formation (parmi lesquels Courtney Love), et c’est finalement Chuck Mosely qui obtient le poste en 1983. En 1984, le line-up continue sa mutation, et c’est désormais Jim Martin qui rejoint le groupe, pour remplacer Mike Bowen à la guitare. FNM sort alors une démo de 4 titres qui permet au groupe de se faire remarquer par le label Mordam Records. "We Care a Lot", leur premier album, sort ainsi en 1985. Cet album ne passe pas inaperçu, et un buzz se crée autour de ce groupe très novateur. En 1986, Faith No More signe un contrat avec Slash Records, un label indépendant distribué par Warner Bros. "Introduce Yourself", leur deuxième album, sort en 1987. Le groupe part alors le promouvoir en Europe, avec les divers excès que l’on peut imaginer. Chuck Mosely fait les frais de cette tournée : il se fait virer en 1988 en raison de son problème d’alcool, de ses capacités vocales limitées et surtout de ses incessantes querelles avec le reste du groupe. Faith No More ne le sait pas encore, mais cette décision difficile va déboucher sur le début d’une brillante carrière. En effet, en janvier 1989, Mike Patton, chanteur du groupe californien Mr. Bungle, se fait embaucher. Il a à peine 21 ans, mais possède un talent inouï, dans une multitude de genres allant du funk au death, en passant par le rap. "The Real Thing" sort en juin 1989 et connaît une énorme succès. Le groupe tourne alors avec des groupes réputés tels que Metallica, Voivod ou encore Soundgarden. avant de tourner en Angleterre en fin d’année. "Epic", leur single extrait de "The Real Thing", marche particulièrement bien en Angleterre, puis aux Etats-Unis en fin d’année en grande partie grâce à la large diffusion du clip sur MTV (l’album s’y vendra à plus de deux millions d’exemplaires). Le groupe, en plus de jouir d’un succès public, se fait également nominer aux Grammy Awards pour la meilleure performance Heavy Metal/Hard Rock. En février 1991, Faith No More sort un album live, "Live At Brixton Academy", comprenant deux chansons inédites. "Angel Dust", qui sort en 1992, est également un succès, mais de moindre envergure que celui de "The Real Thing" (sauf en Europe où ses ventes surpassent celles du précédent album). "Midlife Crisis" et surtout "Easy" marquent les esprits en Europe, mais aux USA, le groupe jugé trop soft ne passe que très peu sur MTV. Qu’importe, Faith No More part sur la route, en première partie de la mythique tournée réunissant Metallica et les Guns N’ Roses. Même si les fans de la première heure sont légèrement déçus par la tournure que prend cette tournée, cela n’empêche pas FNM de d’entamer une tournée américaine et européenne en tête d’affiche. En 1993, la tension monte entre Jim Martin et le reste de du groupe, en raison de parties de guitare supprimées du mixage final. Les 4 autres musiciens le jugent également trop peu enthousiaste vis à vis de l’évolution que prend Faith No More. Jim, qui n’avait finalement que très peu participé à l’enregistrement de "Angel Dust", se fait donc virer le 30 novembre 1993 (via un fax de Roddy Bottum…), et se voit remplacé par le guitariste de Mr. Bungle, Trey Spruance. En 1995, Faith No More sort "King for a Day, Fool for a Lifetime", son cinquième album enregistré sous la houlette de Andy Wallace. Jamais le groupe n’a aussi bien varié les genres, passant du funk aux rythmes plus lourds et malsains ("Cuckoo for Caca"). Trey Spruance ne fait pourtant pas long feu et, à peine l’enregistrement terminé, il cède sa place à Dean Mentia, lui-même remplacé par Jon Hudson (ex-Systems Collapse) en avril 1996. Ce cinquième album, bien qu’excellent, passe totalement inaperçu aux USA, MTV refusant bizarrement de passer les clips des tubesques "Digging The Grave", "Evidence" et "Ricochet". Le groupe annule alors une partie de sa tournée pour retourner en studio. "Album of the Year", sort en 1997, malgré des rumeurs de séparation. En effet, durant cet intermède, Mike Bordin fit une tournée avec Ozzy Osbourne, Mike Patton enregistra un album un album avec ses potes de Mr. Bungle ainsi que deux albums solo, alors que Roddy Bottum connut un grand succès avec Imperial Teen. Le 19 avril 1998, suite au flop de son dernier album, Faith No More décide de splitter, 12 jours à peine après son dernier concert. Fin 1998, un best-of intitulé "Who Cares a Lot ?" paraît pour parachever la carrière de ce groupe décidément hors du commun. Suite à la séparation de Faith No More, chacun part de son côté et monte son petit projet. Mike Patton a ainsi formé Fantomas avec Buzz Osbourne (The Melvins), Trevor Dunn (Mr. Bungle) et Dave Lombardo (Slayer, Grip Inc. ). Il partage le reste de son temps entre Tomahawk (un groupe de néo-métal pattonien) et son premier groupe, Mr. Bungle. Quant à Mike Bordin, il accompagne Ozzy Osbourne sur l’Ozzfest depuis plusieurs années, et il a même remplacé momentanément David Silveria au sein de KoRn en 2000. Plutôt pas mal comme reconversions, non ? Section avant-gout : Faith No More via Radio Blog Section mp3 : – Smaller And Smaller – Midlife Crisis – The Real Thing – Epic Encore + ?

2 COMMENTS

  1. Personnelement je suis fan absolue et collectionneur de Faith No More. Et je commence aussi une collec sur Mr Bungle doucement…

    Fantôams j’aime bien aussi mais mais pas autant…

  2. Je ne connais pas trop FNM, mais je peux au moins te conseiller M. Bungle qui est aussi un groupe mythique ! Et aussi Fantomas, meme si c’est plus experimental.

    Bon evidemment il se peut que tu connaisses deja ces groupes, mais bon, on va pas me repprocher de parler de cex deux bons groupes ^^

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here