Black Sabbath groupe de Birmingham qui a vendu près de 10 millions de disques au cours des années 70 se forme en 1968. Il s’appela d’abord Mythologie. ( Chant: Chris Smith – Guitare: Tony Iommi – Batterie: Bill Ward – Basse: Neil Marshall ), Polka Tulk et Earth (Terre), nom qu’il dut changer à cause de l’existence d’un autre groupe du même nom. Le groupe se composait du chanteur Ozzy Osbourne ( John Osbourne: 3 décembre 1948 ) du guitariste Tony lommi ( Frank Iommi: 19 février 1948 ) du bassiste Terry "Geezer" Butler ( Terence Butler: 17 juillet 1949 ) et du batteur Bill Ward ( William Ward: 5 mai 1948 ). Le groupe favori d’Ozzy était les Beatles c’est probablement l’une des raisons qui les poussa à jouer en Allemagne, en Ecosse et en Angleterre – sous le nom d’ Earth – parce que c’était là que les Beatles avaient commencé à jouer.

Après un essai de deux semaines en 69 chez Jethro Tull, Tony lommi revient enregistrer son premier album « Black Sabbath » en deux jours pour 600 livres, top 10 des palmarès Britannique pendant plus de 3 mois. Révélé au mois d’août 70 par le single de leur deuxième album, « Paranoid » et son riff, un classique du hard rock, qui plus tard est devenu Platinum. Black Sabbath est n° 1 en GB en octobre et numéro 8 au États Unis . Porté par la vague d’occultisme et de rock dur, Black Sabbath devient avec Deep Purple le principal groupe anglo-saxon hard, malgré une production discographique restreinte. Un accident lui ayant coupé le bout des doigts (majeur et anulaire), Tony Iommi doit porter des prothèses de sa fabrication pour jouer et favorise les tirants souples. Dès le troisième album il commence à accorder sa guitare un ton et demi plus bas (suivi par Geeze Butler), ce qui donne un son plus lourd à ses riffs et au son du groupe. Le groupe envahit le marché américain en 71. Comme en témoignent Technical Ecstasy et Never Say Die, Black Sabbath doit beaucoup à la personnalité et au timbre de son chanteur, Ozzy, personnage fantasque qui laisse ses compagnons début 79 pour une carrière solo. Il publie sans succès deux albums pour Jet, en 80 et 81, entre deux séjours dans un hôpital psychiatrique.

Ses compagnons le remplacent par Ronnie James Dio, transfuge des fameux groupes ELF et Rainbow. Au printemps 83, lan Gillan (ex-Deep Purple) remplace Dio, qui monte le groupe Dio et va obtenir aux USA deux disques d’or avec ses deux premiers albums. Holy Diver en 83 et The Last In Line en 84. Cette année-là, Gillan retrouve Deep Purple, et est remplacé par Dave Donato.

En Juillet 85, la formation originale avec Ozzy participe au festival Live Aid à Philadelphie, puis connaît un bouleversement complet. Glenn Hughes, l’ex-Purple qui chante sur Seventh Star, est remplacé par Ray Gillen. Elle tourne en GB en 86 avec Iommi, Gillen, Dave Spitz (basse), Geoff Nichols (claviers) et Eric Singer (batterie). Le groupe se stabilise autour de lommi, Tony Martin (chant), Nichols, Singer, Spitz, Bob Daisiey (second bassiste) et l’ancien batteur des Move et de l’ Electric Light Orchestra, Bey Bevan, remplacé en 89 par Cozy Powell (décédé le 5/4/98 dans un accident de voiture) qui coproduit Headless Cross, En 89, Singer et Ray Gillen forment Badlands avec l’ex-guitariste d’Osbourne, Jack E. Lee.

En 91, lommi, le seul membre original encore présent, persuade Butler et Dio de revenir. La référence metal se reforme en 97 pour une tournée américaine, un concert dans sa ville et un double live de dix-huit classiques, quelques jams et une version de référence de leur grand titre « Fairies Wear Boots ».

Précurseur, avec Deep Purple et Led Zeppelin, Black Sabbath a influencé la production hard du milieu des années 70. En activité depuis 69, il a survécu aux années 70 malgré un « trou » de carrière en 74-75. Une longévité et un succès confortable jamais égalés pour un groupe pourtant considéré comme mineur à ses débuts. Les critiques les ont toujours détestés tout comme les parents, les hippies de leurs débuts, les rockers, sauf les teenagers, les mêmes qui deviendront Metallica, Soundgarden et Henry Rollins. Enorme influence sur le rock de la fin du siècle, de l’alternatif au grunge en passant par le metal, etc. Le rapper Ice-T est leur invité sur Forbidden en 95.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here