Après le succès du premier Appleseed en 2004 en image de synthèse (Appleseed CG), il a été décidé d’en faire ni plus ni moins qu’une trilogie. Le projet se voyait baptisé « Appleseed Saga » avec un John Woo à la production.

Après la très bonne surprise du premier film, j’attendais le deuxième opus : Appleseed Ex Machina avec impatience. Le BIFFF a été l’occasion de voir de quoi il retournait.

L’histoire se déroule toujours à Olympus, cité idéale mêlant humains et bioroïdes dénués de sentiments. Au cours d’une prise d’otages, L’ESWAT tombe dans un piège et Briareos est gravement blessé. Pour remplacer son partenaire, la direction de l’ESWAT décide de cloner Briareos en bioroïd ! Dunan est troublée de revoir le visage de son compagnon et a du mal à faire la part des choses alors qu’une menace terroriste plane sur la ville.

Voir la bande annonce de Appleseed Ex Machina:

[flv:2008-04/exmachina.flv 2008-04/exmachina.jpg 550 315]

Autant être franc d’emblée, Appleseed Ex Machina est une grande déception. Sur le plan technique pour commencer, le graphisme est le même que sur le premier Appleseed. Aucune amélioration en 3 ans (alors qu’on a eu un très beau FFVII Advent Children entre temps) la pilule est difficile à avaler. On se retrouve donc avec des personnages simplistes aux animations ratées (la scène de l’anniversaire d’Hitomi où les personnages ont du mal à saisir correctement les verres est inadmissible pour un film de cette veine). Passé le premier mauvais point au niveau visuel, on s’attarde sur l’histoire, et là c’est encore pire. Alors que le premier film respectait l’histoire de Masanume Shirow, dans Appleseed Ex Machina on a droit à une histoire originale complètement vaseuse : des terroristes s’emparent des satellites du monde entier pour prendre le contrôle des gens et de les diriger via une conscience commune.

Olympus cité idéale

Dunan en pleine action

On a donc droit à un (mauvais) mix entre Ghost in The Shell et Appleseed. De même, on se demande que vient faire le Briareos bioroïd dans l’histoire vu que sa relation avec Dunan est ultra survolée et que le conflit entre lui et le « vrai » Briareos est rapidement occulté dans le film. Enfin, les rebondissements sont d’une faiblesse inouïe. On nous présente un nouvel appareil de communication, puis 2 scènes plus tard, les gens se font « contrôler » à distance. On se dit : « ha ouais, le lien est évident », ben non ! Faut attendre 15 minutes pour que les héros fassent le rapprochement entre le gros fil directeur A et le gros fil directeur B. Ok, c’est pas du David Lynch, mais m’infliger 15 minutes de blabla pour finalement arriver à une conclusion évidente, j’ai du mal à laisser passer.

Mais les scènes d’actions doivent rattraper le tout ? Hé bien non ! Passer la première scène d’action où John Woo a un peu planché, on aligne seulement 3 pauvres scènes d’actions dans tout le film dont la scène finalement qui est une repompe de Matrix Revolutions affligeante (la nuée de machines qui forment des vagues combattu par, tenez-vous bien, une Dunan dans un meccha rose…) . Vous saupoudrez le tout de répliques niaises genre « je te protègerais jusqu’au bout« , vous retirez l’excellente bande son du premier Appleseed CG et vous obtenez une suite sans saveur, produit marketing raté qui ne fait que recycler les recettes de son ainé.

Comme certains spectateurs l’ont ironiquement hurlé dans la salle : »Vivement le 3… »

Des Visuels de Appleseed Ex Machina :

Briareos john woo

ESWAT

Dunan habillée en Prada et Briareos en smoking

La chef d’Olympus

Les mystères des bioroides

Dunan en moto

Eswat et mecha

Emeutre à Olympus

Fiche Technique

Titre original ! Appleseed Ex Machina
Sortie Japon : 20 octobre 2007
Sortie USA
Sortie France : non distribué

Réalisateur : Shinji Aramaki
Scénariste : Kiyoto Takeuchi

D’après une histoire originale de Masamune Shirow

8 COMMENTS

  1. pour faire simplet et en tant que spectateur lambda :

    spec lambda : J’ai bien aimé ^^

    Le fan de Shirow : Wouah ! Comment on-ils pu rendre l’univers de mon pote Shirow (jeu de mots potiron ^^) aussi lisse avec un scenar pareil ! C moche en plus comme le premier!

    spec lambda : bah, moi je trouve ca jolie et puis c’est pas prise de tête, quoi…

    fan de Shirow : Faut pas pousser mémé dans les orties ! la mise en scène est baclé !

    spec lambda : Bah²… c pas aussi beau que FF advent Children mais quand même plus beau que Toys Story, non ? Et puis ca se regarde ! 🙂

    Moralité : une critique est avant tout personnel, mais ne reflète pas une généralité 🙂

  2. J’ai pu le voir à la prochaine samedi à Paris. Ben la critique ici est pas mal justifié, l’histoire est bateau au possible, la technique n’impressionne pas et la réalisation est molle.

    Si ça n’avait pas été Appleseed, ce film serait passé inaperçu. Dommage car j’avais adoré le 1 🙁

  3. pa daccord pour moi appleseed ex machina est bien mieux que le premier . Déjà au niveau du scénario ca il y a plus de choses qui se passent et puis ensuite il y a des scènes c’actions bien meilleurs .
    Pour le graphismes je n’ai pas fait attention mais je le trouve d’envergure pour la bombe qu’est ce film…!!!!!!!!!!!!!!!

  4. tout dabord tou ceux ki sont contre appleseed ex machina avez cas rester coucher moi perso appleseed ex machina été pour le meilleur des deux plus dactions plus de style plus de bo mec pour le graphismes je lé trouver meilleur ke le premier sa sa a été une évidence pour mon groupe ET MOI !!!!
    alors ta putin de critique longue de quinze kilometre juste pour au finale dire ke toi tu na pas aimer tu te lenfile ok

    si sa plai pas a certain sa plais a dotre alor arrété de dire du movais !!!
    ALORS les critike jmen bat les tchutche !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    point final si vous étes pas content rien a battre

  5. @nanako ==> ben entre la critique longue, constructive et bien écrite de Twivi et ton commentaire injurieux et mal écrit, on fait vite son choix…
    Tu pourrais respecter le travail de gens qui écrivent des articles sur ce site non ? Tu hurles parceque « si sa plai pas a certain sa plais a dotre alor arrété de dire du movais !!! ». Et toi par rapport à cet article, tu serais pas en train de « dire du movais » 🙂 ?

  6. Ah génial, le film calibré pour otak de 13 ans illettrés ou les plus âgés en désespoir d’une première relation amoureuse. Du -=-« Style »-=- à 0 euro 15, un scénario format ticket de métro et une leennntteeeuuuurrrr à endormir un hyperactif en quelques minutes. Abominablement mauvais et digne représentant de tout ce que le manga peux engendrer de pire… Au secours!

  7. bha perso j’ai bien aimer , ok c’est pas un scenar digne du premier episode mais sa se regarde je trouve …

    Quand a la realisation graphique , je ne suis pas d’accord avec cette critique … perso je me suis pas attarder sur des details de main qui prennent des verres ( et j’m’en fou je boit pas )mais plutot sur la realisation generale et là : c’est autres choses !

    deja les visage comme celui de deunan sont plus agreable a voir que dans le premier opus : les grand yeuxtypique des manga dans un film d’animation de ce genre c’été un petit peu dommage …

    sinon dans l’ensemble sa reste un tres bon film , certes il ne laisse pas la meme impression que le premier mais j’attend tout de meme avec impatience le troizieme …

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here