Le glam rock correspond à un mouvement du rock britannique s’étendant sur les années 1970 et 1980, qui a favorisé l’émergence du mouvement punk.

Le glam rock se caractérise par plusieurs aspects spectaculaires, musicaux ou littéraires :

le plus évident est son côté spectaculairement « glamourous » : les chanteurs et leurs groupes apparaissent comme des héritiers du dandysme, vêtus de façon excentrique, couverts de strass et de paillettes, revendiquant ouvertement leur caractère androgyne; c’est par exemple le cas de David Bowie se déclarant bisexuel ou posant en robe sur la pochette de The Man Who Sold The World. Dans la dernière période du mouvement, toutefois, le côté « glam à paillettes » tend à s’estomper pour une esthétique à chapeaux haut-de-forme plus « vampire », assez inspirée du film Orange mécanique (voir le groupe The New York Dolls et, à certains moments, Queen).
viennent ensuite, à un niveau plus musical, l’abondance des parties où tous les membres d’un groupe chantent en choeur (même partition, même hauteur, même moment). Voir le célèbre morceau « Cosmic Dancer » du groupe T-Rex (repris entre autres dans le film Billy Elliot).
enfin, est-ce un hasard, les références à la science-fiction sont fréquentes dans le glam rock : groupe de David Bowie surnommé Ziggy Stardust and the Spiders from Mars, nombreuses références à cette planète dans ses chansons ("Life On Mars") ainsi que dans celles, par exemple, de T-Rex ("Ballrooms Of Mars")…
Par ces différentes caractéristiques, le musicien glam rock se présente comme une créature d’exception, donc précieuse, qui ne peut être appréhendée que par ses pairs, à savoir les fans du mouvement.

Les représentants du Glam Rock aujourd’hui sont Placebo pour les héritier de Bowie… et bien sur David Bowie qui est toujours là ! On retiendra aussi le passage de My Vitriol au début des années 2000, Orgy aussi pour son glam rock Metal.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here