Vous n’êtes pas sans savoir que ‘Let England Shake’, huitième disque studio de PJ Harvey est paru le 14 février dernier. Toujours accompagnée de ses compères Mick Harvey (des Bad Seeds) et John Paris, l’artiste britannique peint avec l’album une fresque historique de son pays, en reprend les épisodes sanglants, qui font écho, à leur tour, aux conflits du monde contemporain, Irak, Afghanistan.

« Actuellement la guerre est partout, elle mine le monde. Pour comprendre le présent, il fallait revenir à l’histoire, explique Polly Jean Harvey. Mon incompréhension m’a amenée jusqu’à la première guerre mondiale, et son incroyable coût humain, la perte de millions de vie. J’ai cherché la résonance avec l’époque actuelle. J’ai pris conscience de la répétition des cycles historiques. Et j’ai vu que le discours tenu pour attirer le monde dans la guerre était le même, toujours le même. »

‘Let England Shake’ a été d’abord rédigé comme de simples poèmes écrits à l’époque de ‘White Chalk’. Douze titres ont ensuite été mis en musique et enregistrés dans une église du 19ème siècle dans le Dorset, région dont la chanteuse est originaire.

Pour assurer la promotion de ‘Let England Shake’ PJ Harvey a dévoilé la vidéo clip de la chanson éponyme. Notons que le morceau est conçu sur la mélodie jouée au xylophone de « Istanbul (Not Constantinople) », de Jimmy Kennedy et Nat Simon, tube planétaire et dansant de l’année 1953, écrit pour marquer le retour à l’identité turque de Constantinople.

PJ Harvey – « Let England Shake »

PJ Harvey est actuellement en tournée, elle est accompagnée sur scène par John Parish ainsi que par Mick Harvey et Jean-Marc Butty. Deux concerts ont eu lieu à l’Olympia les 24 et 25 février. La chanteuse était d’ailleurs le 14 février dernier sur ARTE Live Web lors d’un concert privé à La Maroquinerie (Paris). Une vidéo regroupant 6 titres du concert est disponible :

PJ Harvey à la Maroquinerie – vidéo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here