Le sixième album studio de Rammstein a mis du temps à pointer le bout de son nez. En effet, les six teutons avouent avoir peiné à accoucher de leur nouveau bébé. Mais quatre longes années après « Rosenrot » c’est désormais chose faite.

« Liebe ist für alle da » est dans les bacs depuis le 16 octobre, disponible en édition simple (boîtier cartonné, livret de paroles) et spéciale (coffret 2 CD, livret de paroles).

rammstein_pochette

Nous avons ici un disque que certes, ne révolutionne pas la discographie du groupe, mais la renforce. Certains l’ont déjà adopté, d’autres ont du mal à accepter la nouvelle orientation prise par le groupe. Mais une chose est sure : les six Allemands nous prouvent encore une fois que la controverse et la provocation sont le moteur chez Rammstein. Dans un interview, Oliver Riedel son bassiste, explique :

« C’est sans doute un besoin de provoquer les gens, de jouer sur les résultats de la provocation. Cela vient peut-être du fait que nous venions de l’Allemagne de l’Est. À l’époque, nous utilisions la musique pour protester contre le système. Et comme l’ennemi principal, le système, a disparu, l’idée, c’est de provoquer la société. »

Quoi qu’il en soit, avec LIFAD Rammstein conserve sa palme du groupe germanophone le plus intriguant et le plus intéressant de sa génération.

Sachez qu’après « Pussy », le premier single (dont le clip a été censuré à sa sortie), « Ich tu dir weh » sera le prochain single, prévu pour Décembre. Dans une interview sur la radio allemande Radio Eins, Paul et Flake ont révélés que son clip a déjà été tourné la semaine dernière et comme pour « Pussy », le réalisateur est une nouvelle fois Jonas Åkerlund.

En l’attendant, voici la vidéo du Making-of de « Pussy » :

Pour terminer, rappelons que LIFAD marque le début d’une tournée européenne à partir de novembre, avec des dates françaises à Nantes, Lyon, Strasbourg et Paris.

Et qu’en pensez-vous de « Liebe ist für alle da » ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here