Le seinen créé par Hiroya Oku, sera porté au cinéma sous forme de deux films. La sortie du premier opus est prévue pour le printemps 2011, le second est attendu pour l’hiver de la même année.

Les deux parties seront réalisées par Shinsuke Sato (« Princess Blade »). Yûsuke Watanabe (la trilogie « 20th Century Boys ») est chargé de l’écriture du scénario et Takahiro Sato (« 20th Century Boys« , « Death Note« ) est nommé au poste de producteur. Les effets spéciaux devraient être assurés par Digital Frontier, dont nous avons pu voir le travail sur des titres tels que « Appleseed » ou « Evangelion 1.0 : You are [not] alone« .

gantz-le-film

Le tournage des films devrait débuter le mois prochain. On connaît déjà une partie du casting. Kazunari Ninomiya (membre du boys-band japonais Arashi, vu notamment dans « Lettres d’Iwo Jima » de Clint Eastwood) et Ken’ichi Matsuyama (« Death Note », « Nana ») tiendront les rôles principaux respectivement de Kei Kurono et Masaru Katô. Les deux acteurs, très connus au Japon, ont dû subir un entraînement physique intensif afin d’effectuer les nombreuses scènes d’action. Toujours coté casting, il reste tout de même à trouver l’actrice qui possédera des attributs aussi généreux que la fameuse Kei Kishimoto.

Le Young Jump, magazine dans lequel est publié « Gantz », a d’ailleurs mis en ligne un site consacré à ces films.

gantz-manga

Le manga
Publié aux éditions Shueisha depuis octobre 2000, le manga « Gantz » raconte l’histoire de Kei Kurono et Masaru Katô, deux lycéens qui trouvent la mort en cherchant à secourir un ivrogne égaré sur les rails du métro. A leur grande surprise, ils se réveillent bien vivants dans une pièce mystérieuse située dans un bâtiment de Tokyo, salle dépouillée où trône une étrange sphère noire. Là, ils font la connaissance de leurs partenaires d’infortune, morts eux aussi, et notamment d’une jeune fille du nom de Kei Kishimoto sur laquelle Kurono flashe instantanément. Les deux compères ne se doutent pas encore des missions rocambolesques qui vont leur être assignées dans cette antichambre de la mort…

Le manga « Gantz » vient d’ailleurs de reprendre sa publication après trois mois d’interruption. Le mangaka Hiroya Oku avait en effet fait une pause afin de préparer le dernier arc de la série, « Final Phase ». C’est donc la dernière ligne droite avant la fin qui commence pour « Gantz ». Et on est d’autant plus curieux de voir ce que cette adaptation ciné va donner.

En France le manga est publié par Tonkam (25 tomes sortis sur les 26 que la série compte actuellement au Japon) et l’adaptation animée en 26 épisodes est disponible chez Asian Star.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here