Mission accomplie pour les fans de Muse ! « United States of Eurasia » a été enfin révélé !

Suite à la grande chasse au trésor que le groupe avait organisée sur internet, le titre phare du nouvel album The Resistance a été découvert morceau par morceau… jusqu’à son dévoilement complet il y a quelques jours.
Muse avait disposé des fragments de la chanson sous forme de clés USB réparties dans le monde (Paris, Berlin, Moscou, Dubaï, Hong Kong, Tokyo et New York) et guidé la quête via le site Internet Ununited States of Eurasia, dont la présentation est absolument militaire.

L’opération a été couronnée de succès, et le morceau « United States of Eurasia » est désormais disponible au téléchargement sur le site, assorti du morceau « Collateral Damage », une sonate pour piano qui n’est autre qu’un nocturne de Chopin (op. 9) !

Le titre à néanmoins filtré sur la toile et vous pouvez l’écouter :

Le morceau confirme l’orientation symphonique que voulait prendre Muse, avec des pianos et un orchestre de cordes et de cuivres mais fait aussi penser à du Queen (« Bohemian Rhapsody », notamment). La similitude est particulièrement saisissante avec la présence intense du piano et l’interprétation vocale de Matthew Bellamy.

Le chanteur du groupe a indiqué que ce titre s’inspirait du chef d’œuvre « 1984 » de George Orwell, mais également d’un ouvrage de Zbigniew Brzezinski intitulé « The Grand Chessboard » (Le grand échiquier) dans lequel « l’auteur estime que les Etats-Unis doivent contrôler le territoire eurasien, à savoir l’Europe, l’Asie et le Moyen-Orient pour assurer l’accès aux ressources en pétrole ». Finalement la chanson dégage un message très pacifiste.

Nous, on ne peut que rajouter : Make love, not war !

muse_use

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here