Voici la deuxième partie de mon dossier sur les plateformes de téléchargement légal pour les jeux vidéo sur PC. Après Steam (Lire l’article sur Steam), voilà EA Store, la plateforme de vente de l’éditeur américain Electronic Arts.

Première différence : on accède au catalogue et aux achats par un site Internet et non via un logiciel à installer. Disponible à l’adresse suivante, EA Store est entièrement en anglais et regroupe les catalogues PC, PS2, Wii, XBOX 360 et PS3. Le site est également disponible en français mais il n’est pas très intéressant de l’utiliser du fait de la facturation appliquée.

Le site américain de EA Store

La facturation ? Y’a une embrouille ?

EA Store surfe sur la fâcheuse tendance actuelle qui consiste à proposer un taux de change 1$ = 1 €. Quand vous passez de EA Store USA à EA Store FR, un jeux comme Mass Effect passe de 49.99$ (34€) à 49.99€. Pire, des jeux comme Battlefield 2142 Deluxe sont proposé à 29.95$ (19€) sur le site américain et 49.99€ sur le site français. Bref, deux poids deux mesures au détriment du porte-monnaie des européens.

Pour la tarification, y’a une astuce ?

Pas vraiment une astuce, mais plutôt une opportunité : le site américain est réservé aux habitants des USA / Canada. Or, nos amis canadiens ont comme deuxième langue officielle le français. Quand vous sélectionnez votre jeu sur le site américain, il suffit juste de choisir en langue le français et hop, vous payez en dollars un jeu dans votre langue !

Langue francais EA Store

Autre très bonne surprise sur le site EA Store, tous les prix sont affichés en TTC. Contrairement à Steam, pas de mauvaise surprise avec une surtaxe au moment de payer.

Téléchargement de votre jeu

On va attaquer à présent les mauvais points de EA Store. Une fois votre achat validé (création de compte au passage), on vous demande de télécharger un logiciel EA Download Manager. Rien à voir avec la boite à outils de Steam, ce logiciel ne sert… qu’à télécharger votre jeu (et vous êtes obligé de l’utiliser).

Plus grave, on vous propose de payer un supplément de 5€ pour avoir le droit de télécharger votre jeu pendant 2 ans… car de base, le téléchargement n’est disponible que 6 mois ! Contrairement à Steam qui vous donne une tranquillité d’esprit totale avec la possibilité de télécharger votre jeu quand vous voulez, EA Store fait payer ce service et le limite toute de même dans la durée ! Moralité, vous êtes obligé de graver une copie de sauvegarde… un comble pour une plateforme de téléchargement censée remplacer le support physique !!

Une fois votre jeu téléchargé, EA Download Manager restera dans votre systray… et ne servira à rien ! (enfin si, vous pouvez voir vos jeux installés… OSEF quoi !)

Activation de votre jeu

Alors là, sortez les aspirines car on attaque la partie dure du test. Une fois votre achat validé, vous recevez par email un récapitulatif ainsi que votre clé d’activation. Déjà, faudra faire attention à ce que votre antispam un poil nerveux ne vous balance pas ce mail à la poubelle. Ensuite, vous devez aller sur le site de gestion de profil d’EA (site), vous identifier avec votre compte boutique et entrer la clé d’activation.

Et là les problèmes commencent. Si vous aviez déjà un compte de jeu (ex : un compte de jeu Battlefield 2142 acheté dans le commerce) et que vous voulez acheter son addon ou un autre jeu, il faut absolument que votre compte d’achat utilise le même email que le compte de jeu (vous suivez ?) sinon l’addon ne sera pas activé dans le jeu d’origine… atroce !

un petit remontant battlefield 2142
Battlefield 2142 Nothern Strike : Besoin d’un remontant !

Vous devez alors aller sur un obscur site de EA pour « fusionner » votre compte achat et votre compte jeu déjà existant… et ce site bugge sous Firefox (et sous IE vous avez des time out de temps en temps). Bref, c’est tout simplement inconcevable d’avoir un système d’activation aussi lourdingue.

Sur EA Store, j’ai acheté l’addon de Battlefield 2412 Nothern Strike : j’ai bataillé 2 semaines pour l’activer. Ensuite j’ai testé l’achat de Battlefield 2 complète : j’ai réussi à activer le jeu + l’addon Forces Spéciales, l’addon Forces Blindés et Euroforce me refusent mon email de compte, j’ai laissé tombé tellement ça devenait saoulant. Moralité, je ne peux que jouer à la moitié du jeu acheté… Bravo l’expérience de jeu. Du moment qu’on oblige le joueur à installer un logiciel sur son ordinateur, il aurait été bien plus judicieux de faire un système d’activation par ce biais.

Pour finir, EA a en plus de sales pratiques marketing, l’addon Nothern Strike par exemple, si vous achetez la boite, vous trouvez dedans un petit tutoriel pour vous dire… d’aller le télécharger sur Internet… bravo les gars.

Le catalogue

Pour finir le calalogue est assez maigre, vous ne trouverez que les jeux développé par Electronic Arts et quelques gros titres, grosso modo, tous les Battlefield, les Sims, Crysis, Mass Effect et les Need for Speed… pas de quantité mais de très grosses licences disponibles uniquement sur EA Store et en boutique classique.

Conclusion

Les plus :
+ Prix en dollars
+ De bonnes affaires disponibles
+ Fini de jongler avec les CD de jeux
+ Jeux en français

Les moins :
– Système d’activation cauchemardesque
– Catalogue très limité
– Impossible de revendre son jeu d’occasion
– Téléchargement limité dans le temps (obligation de graver une copie)

Au final EA Store est une grosse déception. Son système d’activation est abominablement mal foutu, le téléchargement est limité dans le temps ce qui vous obligera à faire une copie de jeu… du coup, à moins de craquer pour une exclusivité de leur catalogue (ou d’être obligé de télécharger votre jeu online, comme avec Nothern Strike !), vaut mieux chercher sur le marché de l’occasion ou des promotions. Au moins, vous êtes sûr de pouvoir jouer à votre jeu…

A la semaine prochaine pour le 3ème et dernier volet de mon dossier avec le test de Metaboli.

3 COMMENTS

  1. EA ça pue, c’est pas libre 🙂

    Perso EA, c’est vraiment une politique marketing qui vomit sur le client. J’aime pas (et avec leur DRM, j’aime de moins en mois)

  2. Spore, le plus gros foutage de gueule du moment ! (pas de l’histoire hein, y’a quand même eu Sin avec « l’oubli » du système de sauvegarde qui a placé la barre trrrrèèèèès haut…)

    Perso, tant qu’EA continue à mettre des DRM nazi dans des jeux vendus 60€ = J’achète plus leur jeux

  3. Etat des lieux des offres de téléchargement légal en France…

    Nul (ou presque) n’est sans savoir que le futur projet de loi HADOPI a de grande chance de s’installer pour de bon dans nos contrées. Ce système, visant à mettre en place une riposte graduée pour lutter contre le téléchargement illégal, est so…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here