Qu’est ce qu’un écran 3D ? Aujourd’hui, ce n’est pas encore un objet magique qui affiche un hologramme (qui dit: « Help me Obi-wan Kenobi ! »), mais un écran plat qui envoie deux images différentes, une par oeil.

Il s’agit en effet de la technique ancestrale du cinéma 3D avec les lunettes 3D. Le principe est simple, à bases d’image polarisées. Je vais expliquer ce que c’est sans être technique (les scientifiques, bouchez-vous les oreilles).
Une image polarisée est une image à demi invisible. Mais nous on voit l’image normalement. Par contre si on regarde à travers un verre (enfin, plastoc) polarisant, les objets demi-invisibles ne sont pas visibles du tout. Ce qui ne veut pas dire qu’ils sont transparents bien sûr, mais tout noir.
Donc un cinéma 3D, il projete sur le même écran deux films différents, chacun avec sa propre polarisation : l’un montre ce que l’oeil gauche doit voir et est invisible à travers le verre droit de votre paire de lunettes. L’autre montre ce que l’oeil droit doit voir et est invisible à travers le verre gauche.
Quand vous enlevez les lunettes, vous voyez deux films l’un sur l’autre, mais qui se ressemblent beaucoup (parce que vos deux yeux voient presque la même chose quand même, faut pas déconner).

Vous avez compris ? Interro demain.

Il suffit donc de lunettes pourries et d’un écran super balèze pour afficher deux films en même temps, polarisant différemment une image sur deux, et paf, les objets ressortent de l’écran comme par magie.

Et là où c’est épatant, c’est que cette technologie peut aussi servir à autre chose que de la 3D ! Réfléchissez un peu… on affiche deux films en même temps, et avec un filtre adéquat on voit celui qu’on veut !
Une démo a été faite avec une TV 3D Samsung, affichant un jeu de course, avec la technologie Texas Instrument’s Duel View.
En fait, chaque joueur a la télé pour lui tout seul ! Au lieu de couper l’écran en deux comme on fait depuis toujours, il suffit de montrer à chaque polarisation ce que le joueur veut bien voir sur ses lunettes. Evidemment, pour les compères qui veulent regarder aussi, s’ils n’ont pas de lunettes ils verront deux films en même temps l’un sur l’autre, ce qui fera un sacré bouilli dans un jeu de course…

En tout cas, cela donne des idées intéressantes de ce qu’on peut faire avec un écran polarisé. La Dual Screen de Nintendo ne sera bientôt plus seule à l’être…

4 COMMENTS

  1. j’avais craqué à l’époque (2002 ?) pour les Elsa 3D Revelator. Le truc sympa qui te file la gerbe et des migraines qui donnent envie de s’exploser le crâne contre les murs.

    Du coup, je suis pas super emballé par les lunettes 3D, mais la techno a du évoluer…

  2. … ça sera surement excellent, mais à quel prix ?
    Si c’est trop cher, ça restera dans la catégorie « gadgets pour riches »…

    Troy

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here