Frontieres de Xavier Gens

affiche du film FrontieresFrontière(s) nous ramène en 2005, second tour des élections où Le Pen apparait comme le grand gagnant. Une bande profite du chaos ambiant pour se faire un petit braquage. Histoire de se faire oublier, ils se mettent au parfum quelque temps dans un bled campagnard paumé. Tragique erreur, les gentils paysans, sans doute rendu fou par les dictats de Bruxelles et la victoire proche du FN peuvent enfin donner libre cours à leurs plaisirs perso : tuer du djeunz et accessoirement, le bouffer.

La messe est dites, la boucherie peut commencer. Xavier Gens a voulu se faire un gros plaisir en rendant hommage au maitre du hack and slash ciné aka Massacre à la Tronçonneuse et ça se voit ! Frontière(s) ne fait vraiment pas dans la dentelle.

La Bande annonce :

[flv:2008-01/frontieres.flv 2008-01/frontieres.jpg 550 300]

Voilà, la bande annonce a bien donné le ton, la violence urbaine se fait rapidement éclipser par la violence primitive, la pulsion de mort. Xavier Gens a eu la bonne idée de pas trop s’étendre sur le contexte électoral pour se focaliser sur le jeu de massacre. Et dieu que c’est réussi ! La plastique impeccable du film est un régal pour les yeux et la réalisation tient bien la route, n’épargnant pas le spectateur avec du gore bien dégoulinant d’hémoglobine. Surtout que le film revient de loin. Interdit à sa sortie aux moins de 16 ans, il a failli passer à « interdit aux moins de 12 ans » sous la pression d’un producteur. Gens a continué à filmer les scénes trash en cachette avant qu’Europa Corp ne se pointe et valide le -16 ans. Ouf !

Hitman de Xavier Gens a déjà gouté aux affres du politiquement correct et a bénéficié d’un « reshoot » mystérieux quant à sa teneur (et à son auteur), mais qui a accouché au final d’une bouillie cinématographique désastreuse. Heureusement qu’on évite ça avec Frontière(s). C’est bien le bébé chéri du réalisateur français, pas de doute sur la paternité ce coup-ci. Dommage pourtant qu’on doive encore se cogner du néo-nazi et un discours politique vaseux dans la deuxième partie, la famille de taré était pourtant un délice, magistralement porté par un Samuel Le Bihan en bonne forme et une Karina Testa étonnante.

Frontière(s) est loin de révolutionner le genre, mais il est rare que les français se frottent au style Thriller / épouvante et pour une fois, c’est réussi. Pas très fin certes, mais complètement jouissif.

Massacre en rase campagne, Frontières

Ce soir, ça saigne chéri ! Le film Frontières est particulièrement violent

Rien de tel que le travail manuel pour faire un homme ! Frontieres

Moi, tout ça, ça m’a donné envie d’une bonne choucroute !

Fiche technique

Sortie en France : 23 janvier 2008

Réalisation : Xavier Gens
Scénario : Xavier Gens
Production : Europa Corp

Casting
Goetz : Samuel Le Bihan
Yasmine : Karina Testa
Gilberte : Estelle Lefebure
Alex : Aurélien Wiik
Tom : David Saracino
Eva : Maud Forget
Farid : Chems Dahmani
Karl : Patrick Ligardes
Claudia : Amélie Daure
Hans : Joël Lefrançois
la vieille tracheo : Rosine Favey
Sami : Adel Bencherif

7 COMMENTS

  1. Miam, tu m’as donné envie là. Surtout que, effectivement, les réalisateurs Français qui prennent des risques à réaliser du film de genre, il n’y en a pas Légion, alors on ne va pas se priver.

  2. il a l’air cool ce film :). enfin faut aimer le genre quoi :).
    pour une production europa corp en tous cas, c’est du high level lol

  3. Je l’ai vu, le scénar est ras des paquerettes mais le film est bien sanglant, ça change ! Pas aussi scotchant qu’un Saw, mais je pense pas qu’il y ait la même prétention ^^

  4. « il a l’air sympa ce film, je veux le voir » si tu vas le voir, n’hésites pas à revenir ici nous dire ce que tu en as pensé ;).

    Troy

  5. Houtcha c’est sanglant, mais je suis curieux de voir ce film de Xavier Gens. Il faut savoir qu’il a fait Frontières avant Hitman. Mais ça a prit du temps pour trouver des distributeurs et la Fox lui a demandé de faire hitman dans la foulée. Comme ce qui est dit dans l’article, la Fox a appelé De Toth pour refaire des scènes de Hitman car c’était trop violent. Du coup, vu que Hitman est nul, on sait pas si c’est à cause de Toth qui a édulcoré le film ou si c’est Gens qui a craqué.

    Je vais me laisser tenter par Frontières histoire de faire un avis définitif sur ce réalisateur 🙂

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here