les-gouttes-de-dieu

Nous vous avons déjà présenté « Les Gouttes de Dieu », manga scénarisé par Tadashi Agi (un nom de plume partagé par un frère et une sœur) et dessinée par Shu Okimoto qui nous entraîne sur les pas de deux fils d’un éminent œnologue qui mènent une enquête dans les cépages et dans l’univers du vin.

Pour rappel, le Seinen a été récompensé cette année par le monde vinicole français en remportant le Prix spécial de l’année 2010 dans le cadre des Grands Prix de la Revue du vin de France consacrant les “Dix Hommes du Vin 2010″.



Mais ce n’est pas tout, le manga est devenu une référence en matière de vins, à tel point que les appellations qui y sont citées sont littéralement pris d’assaut par les acheteurs. Jusqu’à un obscur vin du Bordelais, qui se révèle être « les gouttes de Dieu », le Graal de la quête initiée par Shizuku Kanzaki.

Si vous êtes lecteur assidu de la saga « Les Gouttes de Dieu », mieux vaut ne pas lire la suite car elle dévoile un élément clé du récit que nous n’avons pas encore pu lire.

C’est notamment Le millésime 2003 du Château Le Puy qui a été désigné comme le meilleur vin du monde selon la BD nippone. Comme résultat, ses ventes ont explosé, et désormais, le vigneron a décidé de retirer de la commercialisation son pinard. Juste pour que les prix ne flambent pas, du fait de la spéculation.

E une fois n’est pas coutume, le 4 octobre dernier, le journal de 20h00 de TF1 a consacré un reportage sur le manga « Les gouttes de Dieu », évoquant les retombées très positives du titre sur le vin bordelais (voir ci-dessous).

Rappelons enfin qu’en France, le 16ème tome des « Gouttes de Dieu » sortira le 17 novembre.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here