Adoré ou détesté, Gaspar Noé n’est très certainement pas le genre de réalisateur qui laisse indifférent. Alors quand son nouveau film s’apprête à débarquer sur nos écrans huit ans après son « Irréversible », l’un des plus grands scandales de l’histoire du Festival de Cannes, l’attente se fait longue.

enter-the-void_affiche

D’autant plus que pour le réalisateur, son « Enter The Void » est difficilement classable dans un genre en particulier et constitue un véritable ovni cinématographique. Il le définit lui-même comme un « mélodrame psychédélique » et met en scène et en images le trip post-mortem d’un junkie n’étant pas prêt à abandonner sa sœur.

« Je voulais cette fois-ci faire un film hallucinatoire d’images et de couleurs, quelque chose d’onirique ou hypnotique où la beauté visuelle et le sensoriel prendraient le pas sur le factuel », explique Noé.

Déjà présenté à Cannes 2009 dans une version non définitive, le film a pourtant reçu un accueil très mitigé. Un an plus tard, après la projection de presse à Paris de la copie finale, le buzz circule vite : « Enter The Void » est une sacrée expérience hallucinogène. Le long-métrage est même désormais comparée à « Avatar » pour sa complexité technique et son côté psychédélique. Ce serait en quelque sorte le « Avatar » du film d’auteur ?

Le verdict final va tomber le 5 mai prochain quand « Enter The Void » sortira dans nos salles. D’ici là, voici un petit échantillon de ce qui vous attend :

« Enter The Void » – bande-annonce

Synopsis officiel
Oscar et sa sœur Linda habitent depuis peu à Tokyo. Oscar survit de petits deals de drogue alors que Linda est stripteaseuse dans une boite de nuit. Un soir, lors d’une descente de police, Oscar est touché par une balle. Tandis qu’il agonise, son esprit, fidèle à la promesse faite à sa sœur de ne jamais l’abandonner, refuse de quitter le monde des vivants. Son esprit erre alors dans la ville et ses visions deviennent de plus en plus chaotiques et cauchemardesques. Passé, présent et futur se mélangent dans un maelström hallucinatoire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here