Petite révélation en 2007 au Japon, Un été avec Coo va débarquer en France le 10 septembre 2008.

Un jeune garçon, Koichi, découvre un étrange cailloux dans le lit d’une rivière. En le nettoyant, il redonne vie à un kappa, un esprit de l’eau. Affaibli, le kappa ne peut s’enfuir et Koichi le ramène chez lui. Avec ses parents, ils décident de le garder chez eux et le nomme Coo. Méfiant envers les humains qu’il déteste, Coo va peu à peu devenir l’ami de Koichi.

Bande Annonce : Un été avec Coo

[flv:2008-08/coo.flv 2008-08/coo.jpg 550 309]

Un été avec Coo mélange habilement le monde imaginaire des légendes autour des kappa et notre société actuelle. La trame de fond de l’amitié entre un enfant et un kappa laisse entrevoir la cruauté de la société et le rapport destructeur de notre civilisation avec la nature, des thématiques qui font penser aux films de Miyazaki comme Tanuki Pompoko ou Princesse Mononoke. Mais le film reste léger, avec des moments de bonheur et de poésie qui devraient ravir à la fois les enfants et leurs parents. A noter toutefois quelques scènes assez dures (la mort du papa de Coo en début du film pourrait choquer les plus jeunes spectateurs)

Sortie au cinéma aujourd’hui, le 10 septembre 2008. Film réalisé par Keiichi Hara et le studio Shinei Animation (Doreamon…)

1 COMMENT

  1. Un très bon film, à voir même sans être accompagné d’enfants! L’ensemble est assez tranquille, s’attachant à décrire le quotidien et les rapports entre les personnages, mais on ne s’ennuie pas. Mais bien que le public visé soit assez jeune, les choses ne sont pas adouçies comme souvent dans ce genre de production. Les personnages font souvent preuve d’égoisme et sont réaliste, jamais idéalisés. La scène du début et celle qui concerne le passé de Chef, le chien de la famille, sont effectivement assez violentes. Derrière l’intrigue on trouve une critique de la société actuelle nuancée et beaucoup de poésie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here