Simon Delecosse, réalisateur du documentaire « Vain temps en Bolivie », nous apporte un point de vue neuf sur le quotidien des jeunes en Bolivie. Découvrez ce personnage et son travail au travers de son sitehttp://www.vaintempsenbolivie.com/, de la bande annonce de son documentaire et de l’interview ci-dessous 😉 !

Bande annonce de « Vain temps en Bolivie »
[simple_video http://www.dailymotion.com/swf/x4njui&v3=1&related=1 420×357]

 
INTERVIEW DE SIMON DELECOSSE, RÉALISATEUR DE « VAIN TEMPS EN BOLIVIE »

Troy-Twivi: Simon, présente toi à nos lecteurs 😉 :

Simon Delecosse : Simon Delecosse, 25 ans. Insolant de son état. Le moche élan qu’on prend avant de sauter vers le reste d’une vie à se relever …

 
TT: Tu es donc parti en Bolivie avec un projet de documentaire en tête, peux-tu nous présenter ce projet ?

SD: En fait, au moment de partir j’étais dans une situation personnelle un peu compliquée, voir instable. Une des raisons qui m’a poussé à partir, c’était de m’isoler un peu, m’éloigner de notre société. J’avais envie de rencontrer autre chose. J’avais 23 ans et je me posais beaucoup de questions sur mon avenir. Je ne savais pas trop comment m’y prendre pour construire quelque chose, je ne savais pas trop ce que j’avais envie de faire (je n’ai jamais envisager de faire autre chose que du cinéma mais bon, on entre pas dans ce milieu comme on rentre dans une salle ce gym).
J’étais donc décidé à rencontrer des jeunes de 20 ans et de discuter de tout ça avec eux. Et donc très vite, l’idée de réaliser un reportage est apparue avec tout ce qui s’en suit.

 
TT: Ton documentaire se passe avant, pendant ou après l’arrivée de Evo Morales au pouvoir ?

SD: Après car, il a pris la tête du gouvernement en janvier 2006 et je suis parti entre avril et juillet de cette année là mais on peut dire que l’effet était toujours présent .. c’était sur toutes les lèvres.

 
TT: Si tu devais garder 2 éléments forts, quels seraient-ils ?

SD: Le premier, qui est donc le sujet principalement traité dans le docu, c’est la volonté. Non seulement la motivation et l’énergie mais vraiment cette volonté de se surpasser et de toujours pousser les limites de leurs capacités. (dans le sens des outils, des moyens, qu’ils ont à leur disposition).
Le deuxième c’est la modification de ma perception … en ce sens ou vivre cette expérience m’a éclairé sur mon propre choix de vie. Ça m’a redonné envie de vivre en Belgique. Pour ma part, le fait d’être immergé dans une culture complètement différente m’a aidé à mieux comprendre la mienne. Ça m’a recadré, ca m’a boosté dans mon intention de construire et de véhiculer un message.

 
TT : Depuis ce documentaire, sur quels autres projets as-tu travaillé ? Peux-tu nous présenter tes projets en préparation ?

SD: Je suis actuellement en train de bosser sur : « vain temps à Charleroi ?« , qui sera un docu d’une vingtaine de minutes sur les jeunes à Charleroi et leur condition dans notre pays.
en fait, je suis donc originaire de cette ville et je commence à en avoir marre de constater qu’on parle toujours de nous comme des merdeux. Je pense notamment au dossier de 14 pages paru cette année dans le journal LE SOIR. Je vais donc montrer, dans le contexte et la réalité de notre ville, qu’il n’y a pas que des abrutis et des glandeurs. Et bien sur, au delà de ça, parce que bon, pour moi c’est assez stupide de faire un docu juste pour dire ça, je vais donc mettre en avant ma vision des choses et essayer d’amener les pistes de réflexions les meilleurs possible.

Je suis également dans différents projets musicaux, dont un street cd de rap Poumon Noir. j’ai fais le morceau « notre ville » qui développe mon point de vue … plutôt qu’un long discours je vous propose de l’écouter sur www.myspace.com/poumonoir

 
Pour en savoir plus sur Simon Delecosse et son travail :
* Site officiel de Vain Temps en Bolivie : http://www.vaintempsenbolivie.com/
* Page Myspace de Mochelan: http://www.myspace.com/mochelan

——
TroyB !!!
——

vain temps en bolivie

vain temps en bolivie

9 COMMENTS

  1. Sympa l’idée du docu, une diffusion à la tv ou sur le net de prévu ?

    Merci pour l’interview, ça aère un peu les idées

  2. ça a l’air très cool comment on fait pour voir le docu maintenant moi je veux savoir 🙂
    ça va passer à la télé ? ou diffusion sur le site vaintempsenbolivie.com ?

  3. bien bien, merci pour ces commz ca fait vraiment plaisir..
    pour la diffusion du film , on est en train de regarder pour le mettre sur le site http://www.vaintempsenbolivie.com

    sinon pour ceux qui sont du coin, il sera diffusé le 21 juin à 19h au dessus du café ‘notre maison » sur le boulevard tirou à Charleroi. (dans les locaux de la CSC) ENTREE GRATUITE !

    je suis toujours à la recherche d’endroit pour pouvoir le diffuser mais c’est assez compliqué (je sors de nul part, je n’ai pas demandé de subside, .. bref je ne rapporte rien donc beaucoup de monde préfère m’ignorer).

    mais bon, je continue de bosser et je ferai circuler les infos dès qu’il y a du neuf.

    un très grand merci pour vos soutiens

    simon ( mochélan )

  4. « sinon pour ceux qui sont du coin, il sera diffusé le 21 juin à 19h au dessus du café ‘notre maison” sur le boulevard tirou à Charleroi. (dans les locaux de la CSC) ENTREE GRATUITE ! »
    C’est noté, le 21 juin on vient voir ta projection à Charleroi ;).

    « je suis toujours à la recherche d’endroit pour pouvoir le diffuser »
    J’ai une piste à te proposer, on en reparle de visu ou par mail asap ;).

    Merci Simon pour ces précisions et l’interview ;).

    Troy

  5. cher Simon,
    Je viens à l’instant de découvrir ton projet sur « au quotidien » et je trouve cela fantastique!
    J’imagine qu’il en faut du courage et de la volonté pour monter un tel projet!
    J ‘admire bcp ce que tu essaye de faire passer comme message, cela me parait indispensable pour la jeunesse actuelle, c’est une belle prise de conscience, une leçon de vie pour chacun d’entre nous.
    Quel enrichissement personnel tu as du développer au cours de ces dernières années, je t’envie bcp!
    Je suis d’autant plus touchée et intéressée à ton projet car il me fait penser au mien. En effet, je pars faire du volontariat à El alto pendant 3 mois.
    J’espère que tu pourras percer et te faire entendre car il n’y a que du bon à en retenir.
    Vivement que l’on puisse voir le film!
    Bonne continuation!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here