5736-1253179770

Death note

Ecrit par Takeshi Obata

Avis: Death note! Le fameux Death note! Vous connaissez? C’est un manga oroginal tout en restant manga. Les personnes aimant les "policiers" en livre adoreront! N’hésitez pas, il est super et pour une fois, on arrête les combats! 5736-1253179771

Vidéo: Partie 1 des episodes Death note

Note: Je lui ai mit 8,5/10 et vous?

Résumé:          Ryuuku, Shinigami a,délibérément, fait tomber sa Death Note (dans le but de jouir de la zizanie provoquée par le futur propriétaire du "Carnet" ou "Journal des morts") dans le monde des Humains.
Sur Terre, un jeune lycéen surdoué de 17 ans, Yagami Raito, découvre un carnet dont le titre est celui de Death Note. En le lisant, Raito pense qu’il s’agit d’une sorte de farce, comme peuvent l’être les messages de mauvais sort. En effet, il est inscrit sur la Death Note, qu’en écrivant le nom d’une personne et en ayant en tête son visage, le propriétaire du carnet peut la tuer; soit en lui provocant une crise cardiaque si rien n’est mentionné, soit en indiquant clairement les conditions de sa mort.
Ryuuku retrouve Raito et lui explique que le Death Note sera le lien entre eux deux et que seul celui qui touche la Death Note peut la voir et l’entendre .Raito se met alors à tester ce livre afin de vérifier la véracité de ce qui y est écrit. Tout d’abord, en regardant une prise d’otages à la télévision, il décide de tuer le criminel sans en préciser la cause. Et effectivement, au bout de 46 secondes le ravisseur s’effondre, mort d’une crise cardiaque.
Deuxièmement, en se promenant dans la rue, il aperçoit une scène gênante : un homme et ses compagnons agressent une jeune femme. Comme il était en moto, Raito décide de le tuer en précisant sur la Death Note une mort "par accident".
Et une nouvelle fois, l’effet se produisit, l’homme fut projeté brutalement par un camion. Raito détestant la soif de pouvoir et la corruption qui règne dans le japon comme partout ailleur sur la Terre il décide de changer le monde, en le nettoyant de toutes ses impuretés… En quelque sorte, il veut maintenir les criminels dans la terreur d’être tués par une sorte de dieu surnommé rapidemement "Kira".
Pendant ce temps, la conférence de l’ICPO se tient et c’est alors qu’apparait l’adversaire de Kira,un détective de génie nommé L….

Tintintintiiinnnnnnnn! Suspens!

Bon d’accord, pour être plus précis, voilà le tome 1 (une suite de l’histoire):

La conférence de l’ICPO se tient, et deux parties commencent à se former : ceux qui n’ont pas de regrets vis-à-vis des criminels tués, et d’autres qui ne supportent pas les crimes de Kira. Les dirigeants du Japon font alors appel à L, le plus grand détective du monde, dont l’identité est un mystère. Watari, l’intermédiaire entre L et la police, apporte aux forces de l’ordre un ordinateur leur permettant de pouvoir s’adresser à L.Quant à Raito, comme il l’avait prévu, de nombreuses personnes le soutiennent sur internet, protégées par l’anonymat, il pense que les gens qui n’ont rien à se reprocher l’encourageront, au contraire de ceux ayant commis des délits.

A ce moment précis, le programme télévisé change soudainement, et L fait une intervention qu’il dit internationale, à visage découvert ! L s’adresse directement à Kira, en lui disant, pour résumer, que ses agissements sont criminels et seront punis. Raito, que les paroles de L mettent hors de lui, inscrit le nom de L écrit sur une petite pancarte : "Lind L. Tailor" devant L à la télévision. L’individu s’écroule au moment voulu mais L continue de parler et de provoquer Raito. Ce n’était donc pas lui, mais un prisonnier qui devait être exécuté précisément à cette heure-là. De plus, le programme n’a pas été diffusé dans le monde entier comme il a été dit plus tôt, mais uniquement dans la région du Kanto, au Japon. L a donc bien prouvé que Kira est au Japon. Le combat entre Kira et L commence !

L est préoccupé de savoir pourquoi Kira ne l’a pas tué. Watari le contacte alors par l’intermédiaire de son ordinateur et le branche directement à la réunion que tient une unité exceptionnelle chargée de l’affaire Kira. Les rapports informent les agents que les crimes ont lieu à heures fixes, que les tués sont tous japonais et que parallèlement, le taux de crime a fortement baissé depuis l’apparition de Kira.
Le chef de la police rentre chez lui; à table, Souichiro annonce à Raito, son fils qu’il est sur un cas difficile et il imagine que d’après les horaires des assassinats il s’agit d’un étudiant, bien évidemment Raito comprend que son père travaille sur l’affaire Kira. Le lendemain, son père apprend qu’une vingtaine de nouveaux crimes ont été commis et qu’ils l’ont été à différents moments de la journée ce qui amenuit les chances que le criminel soit un étudiant. Raito, s’inquiétant pour la sécurité de la Death Note lorsqu’il est au lycée, décide de la cacher, puisque si une personne la touche, Ryuuku sera visible et audible pour elle.

L songe sur à tout ce qu’il a appris sur Kira pour le moment : Kira semble être un étudiant, mais il a tué 46 personnes en deux jours, en tuant une personne toutes les heures, ce qui prouve qu’il n’en est pas obligatoirement un. Cela montre également qu’il peut choisir l’heure qu’il veut pour commettre ses crimes et qu’il a pu, par conséquent, faire semblant d’être un étudiant jusqu’alors pour piéger les forces de police. De plus, il semble avoir des informations dont l’origine est la police.
En outre, Raito peut pirater l’ordinateur personnel de son père sans laisser de traces, ce qui lui permet de suivre l’évolution de l’enquête menée contre lui. Il laisse des indices à L dans le but que celui ci se manifeste personellement afin de pouvoir connaitre son visage et le tuer. Au QG de la police, trois inspecteurs donnent leurs démissions au directeur, Yagami Souichiro; en effet, la peur de Kira les emportant sur le courage n’ayant pas une identité cachée comme celle de L.
Raito cherche une manière de dissimuler la Death Note de façon à ce que personne ne puisse la trouver même en fouillant sa maison, et vient de terminer le "piège-cachette" de la Death Note. Le piège se déclenche si le tiroir à double fond, contenant la Death Note ne s’ouvre pas correctement, et dans ce cas, le voleur brûlera alors avec la Death Note. L désire que les enquêteurs soient surveillés, pensant que l’un d’entre eux est en contact avec Kira.

L vient d’obtenir la liste des 141 enquêteurs. Raito rentre chez lui après ses cours, c’est alors que Ryuuku lui apprend qu’ils sont suivis depuis deux jours. S’inquiétant d’abord, il se calme : il n’a pas failli à son attitude de lycéen lambda ces deux derniers jours. Une fois rentré chez lui, le fils du chef de la police cherche un moyen de trouver l’identité de celui qui le suit, afin de faciliter sa situation. Par la suite, Ryuuku explique à Raito que les Shinigamis tuent les gens pour rester en vie : l’espérance de vie restante à l’humain qui vient d’être tué par un shinigami est rajoutée à celle du dieu de la mort. Les Shinigamis peuvent donc mourir si ils n’écrivent pas assez fréquemment de noms sur leurs Death Note. En revanche, pour Raito, puisqu’il n’est pas un Shinigami mais un humain, son espérance de vie n’augmente pas au fur et à mesure de ses meurtres. Le second point que Ryuuku aborde est l’oeil du Shinigami, qui permet de connaître le nom et l’espérance de vie d’une personne, juste en la regardant dans les yeux. Ryuuku finit ses explications en disant qu’il peut donner ces yeux à Raito, mais que ce dernier devra céder la moitié de son espérance de vie.

Mais Raito n’accepte pas de prendre les yeux de Shinigami car il désire que son emprise sur le monde soit la plus longue possible. Il lui vient alors une idée à l’esprit pour trouver le nom de son poursuivant, il se saisit de sa Death Note et écrit pour la première fois des détails des décès de ses victimes. Pendant ce temps, au QG de nouveaux cas de morts par crise cardiaque sont signalés et certains ont agi bizarrement avant de mourir. Raito récupère ces signalements sur l’ordinateur de son père et il en conclut qu’il peut faire faire à ses victimes ce qu’il veut, avant qu’elles ne meurent, cependant certaines demandes impossibles des détails de la mort ne peuvent pas être réalisées, comme par exemple de demander à ce qu’un prisonnier "dessine le visage de L". Cette série de mort était donc une série de tests pour que Kira maîtrise parfaitement sa Death Note.

Le lendemain matin , Raito appelle une amie…
Raito a un rendez-vous avec la fille appelée précédemment. Ils prennent un bus qui se dirige vers un parc d’attraction. Un criminel fait alors son apparition et prend le bus en otage, en réalité Raito lui a ordonné cet acte grâce à la Death Note. Par un stratagème, il va obtenir le nom de la personne qui le suit depuis quelques jours; en effet, il va soupçonner la personne se trouvant dérrière lui dans le bus (le poursuivant) d’être un complice du criminel, il va découvrir que son nom est Raye Penber et qu’il est un agent du FBI. Raito fais alors tomber délibérément un bout de papier déchiré auparavant de la Death Note, le kidnappeur le touche et peut voir Ryuuku, il s’affole, et après avoir vidé son pistolet sur ce dernier, sort du bus et meurt, écrasé par une voiture, respectant les conditions que Raito avait écrites dans la Death Note.

***

Aledebert

1 COMMENT

  1. VIVE DEATH NOTE!!! Mais je déteste l’épisode ( ou le tome ) ou L ( ryuuzaki ) meurt… Ouin… BIEN AIT PR RAITO SI IL EST MORT GRACE ( oui, GRACE ) A RYUK!!!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here