TrackMania 2 officialisé

Il y a du nouveau dans l’univers de TrackMania, la suite de l’excellent jeu de courses de Nadéo est sur le point de voir le jour. Plus qu’un jeu, les développeurs annoncent la mise au point d’un nouveau concept intitulé ManiaPlanet. Il s’agit ici d’un portail, d’une plate-forme de jeu en réseau pour PC qui offrira des outils communautaires permettant aux joueurs de partager leurs créations et s’ils ne créent pas eux-mêmes, ils aideront à diffuser leurs favorites.

ManiaPlanet sera donc un lieu d’échanges et de partages entre joueurs mais son objectif est également d’étendre le succès de TrackMania à d’autres domaines tels que le jeu d’action vue subjective ou le jeu de rôle.

C’est notamment Trackmania² Canyon qui inaugurera ce nouveau portail imaginé par Nadéo et Ubisoft. Une sorte de suite qui proposera un seul environnement, forcément très ‘arizonien’, un mode solo avec environ 70 circuits, une option 3D, et une liberté totale pour qui veut aller plus loin de concevoir des circuits, de créer des scripts, de réaliser des montages vidéo… Vous pourrez somme toute faire tout et n’importe quoi, le garder pour vous ou le partager avec le monde entier via ManiaPlanet. TrackMania² Canyon arrivera en bêta pendant le mois de juillet 2011, d’autres environnements devrons également suivre.
Voici les premières images de l’opus :

Notons que ManiaPlanet introduira ensuite les futurs ShootMania (FPS) et QuestMania (RPG), sans obligation d’achat bien sûr.

En attendant plus de détails sur le nouveau projet de Nadéo, voici les premières vidéos de Trackmania² Canyon :

TrackMania 2 – teaser

Trackmania² Canyon – trailer

Dead Rising 2 : Off the Record officialisé

Capcom a annoncé Dead Rising 2 : Off the Record pour l‘automne 2011 sur PC, PS3 et Xbox 360. Attention, il ne s’agit pas là d’un DLC mais bien d’un nouveau et véritable jeu. C’est du moins ce que nous promet l’éditeur.

Si l’opus garde le même numéro que le précédent épisode, c’est parce qu’il s’agit d’une relecture de l’histoire de Dead Rising 2. Bref, on sera de retour à Fortune City, théâtre du second volet mais cette fois dans la peau de Frank West, le héros du premier. Le joueur sera à même de revivre des situations identiques et de pouvoir effectuer des choix différents. Ainsi au lieu de participer en début de partie à une course à moto, le joueur pourra participer à un match de catch opposant le héros à d’innombrables zombies affamés.

Certes, Dead Rising 2 : Off the Record doit apporter son lot de nouveautés (au niveau de missions, environnements, objets, véhicules, ennemis et armes inédits) mais ça sent quand même le réchauffé. Reste à voir comment tout cela s’imbriquera et si Capcom ne tente pas de nous monnayer de nouvelles cinématiques ainsi qu’un skin.

Notons enfin que l’appareil photo sera également de la partie, avec le fameux système de PP (Prestige Points) qui récompensera les clichés selon plusieurs critères (horreur, drame, érotisme, brutalité). L’éditeur parle aussi de temps de chargement optimisés, et de meilleurs performances réseau.

En attendant d’en apprendre un peu plus, voici déjà quelques images ainsi qu’un premier trailer de Dead Rising 2 : Off the Record :

Dead Rising 2 : Off the Record – trailer

Resident Evil : Operation Raccoon City en images et vidéos

Capcom a dévoilé le nouveau volet de sa licence phare Resident Evil. Sous-titré Operation Raccoon City et destiné aux PC et consoles HD, cet opus nous réserve bien des surprises. A commencer par les développeurs, à savoir les Canadiens de Slant Six Games. Ce studio est l’auteur des épisodes Confrontation, Tactical Strike et Fireteam Bravo 3 de la série SOCOM et a fait preuve d’un certain savoir-faire en multi.

Du coup, le futur titre de la saga de survival-horror n’a plus grand-chose de survival. Resident Evil : Operation Raccoon City est en effet présenté comme un « jeu de tir à la troisième personne » qui mettra en avant le teamplay.

Notons ensuite que le scénario du jeu créé également la surprise. On assistera à un grand flash-back au sein de la saga, puisque l’épisode se déroulera en septembre 1998, durant les évènements relatés dans Resident Evil 2 et Resident Evil 3 : Nemesis. Cependant, cette nouvelle aventure permettra d’apprécier le scénario sous un nouvel angle.

En effet, vous contrôlerez essentiellement des agents de sécurité de la société Umbrella, les USS (Umbrella Security Services). Après que le Virus-T se soit échappé de ses locaux, la compagnie de la parapluie envoie donc une troupe d’élite sillonner les rues de Raccoon pour faire disparaitre les preuves et éliminer les éventuels survivants en complément des zombies. Au même moment, le gouvernement américain fait mettre la ville en quarantaine et envoie sa propre équipe de soldats d’élite, des Spec Ops, (Opérations spéciales) pour déterminer la source de cette propagation du virus. Sans compter la présence de créatures de cauchemars les Bio-Organic Weapons, des monstres bio-organiques créés par la société Umbrella. Résultat : tout ce petit monde va se croiser dans un univers urbain décharné et infesté de zombis.

Ainsi, le soft se focalisera sur le multijoueur, opposant trois équipes de quatre membres. Peu importe l’équipe que vous incarnerez, vous affronterez les créatures d’Umbrella en plus des conflits entre les autres factions.

Si certaines têtes connues devraient apparaître au cours du jeu (Leon Kennedy par exemple), nous aurons surtout droit à de nombreux personnages inédits. La team Umbrella rassemblera par exemple Vector, Beltway, Bertha et Spectre, quatre nouveaux venus dans la mythologie Resident Evil.

Sachez également que tout au long de l’aventure, vous gagnerez de l’expérience, que vous vous pourrez utiliser afin d’améliorer vos armes ou vos aptitudes. Enfin, les zombies auront des comportements différents des précédents épisodes de la série : ils seront plus ou moins féroces suivant la lumière ambiante ou le sang répandu.

En attendant la sortie du titre programmée pour cette année sur Xbox 360, PS3 et PC, on vous laisse avec ces vidéos de Resident Evil : Operation Raccoon City :

Resident Evil : Operation Raccoon City – trailer

Resident Evil : Operation Raccoon City – teaser

Killzone Universe

Killzone refait parler de lui par le biais d’un nouveau court-métrage live reprenant avec brio son riche univers. Après Killzone Extraction, voici donc Killzone Universe, mini film produit par Guerrilla Games, le développeur de l’original vidéo-ludique.

L’action se déroule avant le début de la guerre qui oppose les Helgasht et l’ISA (Interplanetary Strategic Alliance). On y assiste aux conversations de deux amis, l’un sur la planète Vekta, l’autre sur Helghan. Comme on peut le voir, la tension monte entre les deux à mesure que la situation politique se dégrade…

Killzone Universe : court-métrage

Puur mémoire, Killzone 3, exclusivité Sony pour sa PlayStation 3, est sorti dans les bacs le 23 février dernier.

Prey 2 : trailer + détails

Excellente nouvelle, Bethesda Softworks a officialisé le développement de Prey 2 via un trailer tourné avec de vrais acteurs qui annonce le côté flippant du soft. Les extraterrestres seront donc de retour sur nos PC, PS3 et Xbox 360 mais pas avant… 2012. En attendant, voici la vidéo :

Prey 2 – trailer

Grâce au dernier numéro de GameReactor Magazine, en Suède, nous savons à présent un peu plus sur Prey 2. On note d’abord que le personnage principal n’est plus le même que le premier opus. Vous incarnerez donc Killian Samuels, un shérif et gardien de prison. Le jeu commencera d’ailleurs par le premier niveau de Prey du point de vue de Killian.


A gauche Killian Samuels de Prey 2, à droite Tommy de Prey

Le titre bénéficie d’un monde ouvert dans lequel le joueur est libre de choisir sa destination et ses missions. De plus, il ne sera pas nécessairement question de tirer sur tout ce qui bouge car on pourra se la jouer discret de temps en temps en utilisant les zones d’ombres. Afin de pousser les joueurs à explorer extensivement le décor, les développeurs vont introduire une composante RPG permettant l’amélioration d’armes, d’armures et de munitions.

Notre héros, Killian, est très mobile et aura des capacités dignes de Faith de Mirror’s Edge, comme s’accrocher à des tuyaux et sauter de longues distances. Certaines phases verront d’ailleurs Killian poursuivi par des ennemis sur les toits. Bethesda annonce d’ailleurs s’être inspiré de plusieurs jeux afin d’en tirer les meilleures parties. Les développeurs résument Prey 2 comme « le schéma de mouvements de Mirror’s Edge, la liberté de Mass Effect et les batailles de Killlzone ». Le système de loot se rapprocherait de celui de Borderlands.

La planète principale s’appelle Exodus, avec des environnements de type désert, grandes villes, « étendues sauvages », grottes… Par contre, la grandeur de l’univers devrait primer sur sa qualité graphique étant donné que les graphismes se situeraient entre ceux de Bioshock et de Mass Effect.

Le jeu a été développé depuis 3 ans principalement pour Xbox 360 mais un portage sur PS3 et PC est prévu. En revanche, l’opus ne bénéficiera par de mode multijoueurs, les développeurs préférant axer leur travail sur l’aventure solo exclusivement. Il n’y aura de compatibilité 3D, PS Move ou Kinect non plus.

Enfin, un DLC est dores et déjà annoncé. Préparez votre porte-monnaie, ça commence déjà à rajouter des trucs payants au lieu de les inclure !

God Eater Burst déjà disponible

God Eater Burst, le Monster Hunter-like de Namco Bandai, vient de débarquer sur les PSP européennes. Pour marquer le coup, l’éditeur n’a pas manqué de dévoiler une série de nouvelles images. C’est donc Johannes et le Dr Sakaki qui sont ainsi mis à l’honneur :

Pour mémoire, le titre est une version remise au goût du jour de God Eater, sorti en 2010 au Japon. L’opus vous met dans la peau d’un jeune guerrier qui intègre un groupe bien décidé à éliminer les Aragami, des créatures monstrueuses mettant la vie des êtres humains en danger. Ce jeu ne semble pas manquer de moments épiques et nul doute qu’il saura trouver son public, avec son design typé manga et ses héros aux épées surdimensionnées. À moins que l’absence de localisation (textes et voix en anglais) ne vous rebute. Voici le trailer anglophone :

God Eater Burst – trailer

Mais avant de commencer l’aventure, une petite pause dessin animé s’impose, histoire de vous familiariser avec l’univers de Gods Eater Burst et de son histoire. En effet, l’opus possède un prologue de 12 minutes réalisé par le studio Ufotable. Cette séquence est totalement originale et n’est donc pas une compilation des cinématiques du jeu, mais une histoire à part entière qui nous entraîne en 2065, soit 6 ans avant les évènements de l’opus vidéo-ludique. Dans cet anime, 3 détenteurs des armes divines de la branche d’élite Fenrir Extrême-Orient, entament une opération militaire contre les puissantes créatures Aragami. Parmi les 3 protagonistes, Sôma est le personnage principal du jeu vidéo. Voici l’OAV sous-titré en français :

« God Eater » – OAV (vostfr)

Amilova : les lecteurs deviennent créateurs

Voici un projet ambitieux qui allie site communautaire, publication de bande dessinée et développement de jeux vidéo. A mi-chemin entre Deviantart, Facebook et Zynga, Amilova est le fruit du travail d’une jeune équipe motivée à mener cette expérience unique jusqu’au bout.

Amilova – site communautaire
Tout a commencé avec la mise en ligne d’un site communautaire dont l’objectif est de faciliter les rencontres entre les passionnés de la bande dessinée, du manga et des comics. Les mordus de la BD peuvent donc y venir pour faire partager leur passion, discuter avec les autres membres de la communauté et, mieux encore, devenir artistes reconnus.

Amilova – publication participative de BD
En effet, Amilova est également une maison d’édition participative qui permet aux artistes en herbe de concrétiser leurs envies de création, de se faire connaître et de se constituer un réseau de lecteurs. Chaque membre de la communauté peut trouver ici une plate-forme gratuite pour exposer ses propres bandes dessinées. Ensuite un classement des meilleurs œuvres est réalisé par la communauté Amilova grâce à un système de vote. Et cerise sur le gâteau, les titres sélectionnés auront droit à une édition papier commercialisée chez les partenaires du projet. Les auteurs des BD seront bien entendu rémunérés en fonction des ventes.

Mis en ligne il y a à peine trois mois, le site Amilova est toujours en Beta. La version officielle sera elle lancée fin avril. Cependant, le projet a déjà fait ces preuves. Les chiffres sont d’ailleurs éloquents : depuis sa mise en ligne, le portail a accueilli plus de 50 000 visiteurs différents, plus de 1000 comptes ont été créés, 6 comics sont publiés sur un rythme régulier en différentes langues (français, anglais, espagnol, portugais, japonais…). Il est à noter que le site propose un système qui permet de déléguer les traductions aux lecteurs qui souhaitent le faire afin que les auteurs puissent se concentrer sur la production de nouvelles pages.

Parmi les auteurs justement, on notera les noms de Salagir et Gogéta Jr, connus par les fans de manga avec leur webcomic Dragon Ball Multiverse. Sur le site Amilova, le duo a débuté deux séries inédites, à savoir, la BD éponyme Amilova et Hémisphères.

Amilova – jeux vidéo
Mais ce n’est pas tout, le projet Amilova va bientôt prendre encore plus d’ampleur avec notamment le développement de plusieurs jeux vidéo. Et quoi de mieux qu’une bonne partie de jeu vidéo pour se divertir ?

Bref, communauté, création, divertissement, voici les mots-clés qui définissent le mieux Amilova. Un projet qui s’intéresse aux lecteurs et qui se propose de propulser de jeunes auteurs de talent.

Killzone 3 fait sa promo avec « Extraction »

Vous n’êtes pas sans savoir que Killzone 3, exclusivité Sony pour sa PlayStation 3, est sorti dans les bacs le 23 février dernier. Ceux qui ont terminé Killzone 2 ne seront pas dépaysés avec ce troisième épisode car ce dernier reprend directement les aventures des inséparables Sev et Rico, pile après le terrible affrontement ayant entraîné la mort de Visari. Le jeu permet donc de découvrir la suite de la campagne de l’ISA sur la planète Helghan.

Outre sa partie solo, l’opus propose un mode 2 joueurs en écran splitté ainsi qu’un multijoueur en ligne capable d’accueillir jusqu’à 32 combattants. Sans oublier que le titre permet de mettre à profit des artifices comme le Playstation Move ou la 3D stéréoscopique.

Si vous êtes fans de la série Killzone, nous vous proposons de jeter un coup d’œil à ce court-métrage amateur qui a fait le buzz sur la toile. Intitulé « Killzone Extraction », il met en scène 4 soldats qui tentent de se sortir d’une embuscade Helghast. Si les décors restent assez éloignés de l’enfer Helghast, l’action n’a rien à envier à son aîné, et le résultat est très loin de démériter. Un fan film bien réalisé, rien à dire.

Dead Island le trailer qui tue

Nul doute, c’est la vidéo du moment ! Ce trailer réalisé par le studio Axis Animation pour le jeu Dead Island a créé le buzz à une vitesse folle. En mettant en scène une famille en prise à une horde de zombies, ses images sont très violentes mais aussi presque émouvantes, grâce au thème musical et à un montage très original.

Dead Island – trailer

Une très bonne opération donc pour ce FPS développé par Techland. Pour en revenir au jeu, annoncé en 2005, Dead Island était finalement sorti de la carte, avant de revenir aujourd’hui, plus en forme que jamais. Le titre proposera une expérience à la première personne avec du corps à corps, une évolution de personnage, la possibilité de customiser de nombreuses armes. Le tout dans une histoire sombre et réaliste dans un monde ouvert, jouable à quatre en coopération.

Attendu pour le courant de l’année sur PC, Xbox 360 et PlayStation 3.

Pour terminer, nous vous proposons de découvrir le trailer en version reverse, soit dans l’ordre chronologique des événement :

Dead Island – trailer en version reverse

Duke Nukem Forever : ça approche !

Après plus de 10 ans d’attente, Duke Nukem, le héros bodybuildé à l’humour grinçant, doit enfin faire son grand retour sur nos PS3, Xbox 360 et PC. Cette fois c’est pour de vrai, le titre verra le jour le 6 mai prochain ! Les pré-commandes de l’opus sont désormais ouvertes et permettent, pour les joueurs de l’hexagone qui réservent leur exemplaire auprès de Micromania, de dégoter un Duke’s Big Package (un pack in-game composé d’éléments à utiliser dans le jeu avec l’EGO boost, le mode Big Head et des tenues pour le multi).

Pour marquer le coup, 2K Games et Gearbox ont décidé de livrer une édition collector, dont le contenu fera le bonheur de tout fan inconditionnel de Duke Nukem.

Contenu de l’édition collector de Duke Nukem Forever

* – Un buste collector de Duke
* – Un certificat numéroté garantissant l’authenticité de cette édition limitée
* – Un livre de 100 pages : The History, Legacy & Legend : Duke Nukem Forever Art from the Vault
* – Des cartes postales Duke Nukem Forever
* – Un sticker Duke Nukem Forever avec le symbole radioactif
* – Un comics Duke Nukem Forever
* – Un papercraft pliable de Duke Nukem Forever
* – Des jetons de poker Duke Nukem Forever
* – Un jeu de cartes Duke Nukem Forever
* – Deux dés Duke Nukem Forever avec le symbole radioactif

2K Games et Gearbox promettent une durée de vie de 16 à 18 heures de jeu. Des armes nouvelles, des aliens de taille et des nouveaux niveaux. Comme toujours, il faut marquer des points, soulever des poids, lire des magazines pour adultes, dessiner des messages vulgaires ou lorgner une des nombreuses jolis filles qui peuplent la vie de Duke…

En attendant la sortie de Duke Nukem Forever, nous vous proposons de visionner les trois vidéos ci-dessous : un trailer et deux interview où l’on peut entrapercevoir quelques séquences de gameplay :

Duke Nukem Forever – annonce de la date de sortie

Duke Nukem Forever – interview de Steve Gibson, Vice-président de Gearbox

Duke Nukem Forever : interview de Melissa Miller, Senior Producer sur le jeu